amour

  • Amour, ce fleuve noir ...

    Imprimer Pin it!

    Capture d’écran 2018-02-10 à 17.31.20.png

    Et si on voyageait, ne serait-ce que de manière virtuelle?

    Cette video que m’a transmise une personne amie va vous emmener loin d’ici, en Extrême-Orient. 

    Suivre, sous les auspices d’ARTE, le cours du fleuve Amour -appelé aussi fleuve noir ou fleuve du dragon noir- nous transporte dans une nature époustouflante sans négliger quelques repères historiques.

    Le nom de ce fleuve, Amour, si pour nous autres francophones, il renvoie à un sentiment fort, n’est en réalité que la transcription phonétique du russe, Амур.

    Selon Wikipedia, ce terme serait d’origine bouriate et signifierait boueux.

    Quoi qu’il en soit et si vous avez quelques 40 minutes à consacrer, laissez-vous porter par ces paysages, leur flore et leur faune, à découvrir si l’opportunité de se rendre sur les lieux n’est pas offerte, de mise, sinon d’actualité.

     

  • L’amour, le désir, loin du sexisme et pas qu’au cinéma

    Imprimer Pin it!

    Capture d’écran 2017-12-14 à 12.44.29.png

    La guerre des sexes devrait-elle avoir lieu qu’on ne saurait mieux s’y prendre. A accorder autant d’importance à des affaires qui n’ont, en somme, de nouveau que l’attention qu’on leur porte, on ne cultive que divisions et conflits.

    Quel intérêt à entretenir d’aussi récurrentes histoires qui n’ont de fondements qu’autant de comportements masculins déviants?

    Pourquoi ne pas, dans ce cas aussi, évoquer ces femmes qui parviennent à ruiner la vies d’hommes? Ils sont nombreux à avoir eu à subir des charges qui les ont mis à plat.

    Les relations entre femmes et hommes sont aussi complexes que multiples dans leur manière de se réaliser. Mettre sans cesse en avant des harceleurs, des abuseurs et des violeurs, c’est réduire la gent masculine à ce qu’elle a de plus vil. 

    Il ne s’agit donc pas là de minimiser les cas de violences faites aux femmes, surtout pas. Mais de ne pas cultiver autant d’animosité envers les hommes.

    Le machisme, le féminisme sont des manières de considérer, pour le premier, la femme, pour le second, l’homme. Mais entre ces deux partis pris, existe une foule de regards que les deux sexes se portent de manière mutuelle.

    Oui, amour et désir sans déviances existent! Parlons-en, voyons-les, écoutons-les au lieu de séparer ce qui peut aussi bien unir la femme à l’homme!

     

     

  • L’amour de la vie

    Imprimer Pin it!

    Capture d’écran 2017-12-10 à 13.58.11.png

    Encore une évocation?

    Oui, celle de Jacques Dutronc, quitte à lasser certaines ou certains, quelle importance quand on sait que le monde, quoi qu’il en soit, ne s’arrêtera pas de tourner pour autant, avec ses joies, ses misères, sa violence sans cesse condamnée et cependant entretenue.

    Johnny Hallyday n’a pas été mon idole. Mais comme pour de très nombreuses personnes, il a accompagné ma vie d’une manière ou d’une autre.

    Jean d’Ormesson non plus, n’a pas été mon écrivain préféré mais déjà et sans m’expliquer comment ni pourquoi, sa présence parmi nous me manque.

    Et puis, un hommage n’efface pas un autre.

    C’est pourquoi, ce qui a pu être émis comme remarques sur les obsèques réservées à Johnny Hallyday n’ont en rien éliminé la mémoire de Jean d’Ormesson.

    Au contraire, ces deux hommes, nés à un jour d’intervalle -certes avec quelques années de différence- et morts à un jour d’intervalle aussi, nous laissent une image de la France qui chante et qui lit.

    Merci à eux, merci à tant d’autres qui savent ou ont su cultiver l’amour de la vie et l’aveu de leurs failles. 

     

  • Abusée, suicidée, la jeune fille et la mort

    Imprimer Pin it!

     

    IMG_2725.jpg

    L’expression de ce visage reste difficile à oublier.

    Il s’agissait d’une adolescente qu’on avait incitée à porter plainte contre son abuseur. Ami de la famille, comme cela peut souvent arriver, l'homme avait entretenu une relation intime avec la jeune-fille. Sans le moindre avenir puisque les règles d’usage, dans les milieux respectables, veulent qu’on privilégie la famille et sa réputation avant toute autre inclination.

    Combien sont-elles, qui ont idéalisé l’homme qui se présentait à elles comme, peut-être même protecteur, allez savoir ce que dicte un désir à satisfaire ...

    Or livrer un homme à la justice ne va pas de soi. Car pour peu que le sentiment s’en soit mêlé, ce qui se conçoit tout à fait, celle qui aura rompu le secret s’estimera fautive. Aussi bien assiste-t-on au renversement de la peine qui visera celle qui la porte et non plus celui qui l’a infligée.

    Le processus de culpabilisation est parfois si bien rôdé que pour s’y soustraire, ne s’offrent alors plus que les solutions radicales. En l’occurrence, ladite jeune fille n’a pas supporté de mettre face aux juges l’homme et sans doute avec lui, l’ensemble des valeurs qu’il incarnait.

    Lorsque l'obstacle s'avère soudain insurmontable, il vainc toute forme de résistance qui lui aura été opposée et la mort seule apparaît en état d'apaiser la blessure.

    La jeune fille a donc mis fin à ses jours.

     

  • Poésie ou cynisme?

    Imprimer Pin it!

     

    L'être contemple ce qu'il a cru aimer et partager, la vie.

    Avec ou sans émoi, c'est selon.

     

     

  • Mon Dieu...

    Imprimer Pin it!

     

    Qu'il soit du côté des bons, des méchants, de tous ou de personne parce qu'il serait mort comme l'a écrit Nietzsche, ici c'est une expression, une injonction, à Dieu, à un être, inconnu, (sur)homme, héros...

    ou le titre d'une chanson d'Edith Piaf:

    http://www.youtube.com/watch?v=QQriT6eUDTk&feature=related

     

    http://www.youtube.com/watch?v=x0oMQu2id6I&feature=related

     

     

  • Eux

    Imprimer Pin it!

     

    Sa main dans la sienne,

    Elle s'y tient.

     

    Sa main dans la sienne,

    Il la tient.

     

     

     

     

     

     

  • Qui?

    Imprimer Pin it!


    Compter sur quelqu'un, compter pour quelqu'un, c'est prendre qui en compte?

     

     

     

  • L'autre

    Imprimer Pin it!


    C’était ainsi pour eux, l’amour avait un sens.

     

     

     

  • Bonheur

    Imprimer Pin it!


    Lorsqu'on l'accueille, où se tient-il?

     

  • Aubade

    Imprimer Pin it!

     

    -Votre amour?

    Avalé

     

    Par un destin

    sans nom

     

    Son chant,

    décomposé

     

    Hante

    celui du Cygne

     

    Non,

    Madame

     

    Vous n’avez rien cédé

    ni cédé.

     

    Votre avenir?

    Veille.

      

     

  • Ensemble

    Imprimer Pin it!

     

    Heurtés, amers, tapis au fond de leurs corps,

    ils se sont rencontrés.


    Ensevelis sous mille chaînes,

    ils s'en sont déliés.


    Ont pleuré et prié.

    Jamais clamé leur innocence.


    Juste déploré le mal

    pour si peu ou pour rien.



  • Et encore

    Imprimer Pin it!

     

    Non, mon ami,

    l’amour ne sauvera pas.

    Et encore moins le monde.


    Celui de nos rêves?

    Conserver sa splendeur

    apaisera leur candeur.





  • Amour

    Imprimer Pin it!


    L'amour ne s'annonce pas.

    L'accueillir est un don.

    Le vénérer, un culte.

    Le partager, un choix.

     

     

     

  • Fou

    Imprimer Pin it!


    Oui, je me suis jetée sur sa route.

    On estimait qu'il était fou.

    On n'a pas compris que je l'aime.