20/11/2011

Tel-Aviv pour DSK et Anne Sinclair

 

Pour celles et ceux qui douteraient encore, cet article du JDD devrait peut-être leur remettre les idées en place: http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/DSK-et-Anne-Sinclai...

Mais on le sait, les idées fixes ont la dent dure.

Pourquoi persister à parler ici de ce couple, je m'en suis expliquée dans de précédents sujets de mes deux blogs.

Il s'agit de situations humaines avant d'être politiques au premier degré et people au dernier degré.

N'importe quel couple peut être sujet à ce genre de problématique, exception faite de sa violente mise sous projecteurs du fait des personnalités concernées.

Evoquer ou non "la maladie" de DSK ne semble plus rien changer au mal qui a frappé, décuplé par la stigmatisation qui en a été faite et qui a fini par inspirer le contraire de ce qu'elle visait.

 

18/11/2011

Anne Sinclair, une femme

 

L'avant-dernier sujet posté par Anne Sinclair sur son blog,  Deux ou trois choses vues d'Amérique, date du 11 mai 2011.

Son titre, "Et maintenant..." évoque la mort d'Oussama Ben Laden  Dix jours après les soupirs de soulagement des Américains, l’heure est désormais à l’analyse. Au premier abord, tous semblent converger vers la même conclusion : certes, la mort d’Oussama Ben Laden est une étape historique, qui permet aux Américains de tourner la page des attentats du 11 Septembre, mais elle est loin de mettre fin à la lutte contre le terrorisme.

Et quand on s’éloigne de la facilité du constat pour poser la question des conséquences sur le futur de la politique étrangère américaine et de la redéfinition des objectifs et priorités, peu de choses semblent avoir changé." Et Anne Sinclair de conclure: "Loin de vouloir définir ce que tous appellent désormais l’"après-Ben Laden", la Maison Blanche cherche, elle aussi, à engranger des points et profiter de cet apaisement dans les sondages pour revenir à un dossier des plus sensibles, celui de l’immigration. (...) Autrement dit, il a vite compris que seule la situation intérieure économique et sociale, voire sociétale, fera l'élection et qu'il s'agit de profiter de l'embellie - relative - pour avancer. Mais Dieu que les victoires sont fragiles!    http://annesinclair.typepad.fr/journal/2011/05/et-mainten...

Trois jours plus tard, le 14 mai à l'aéroport JFK de New York, son mari est arrêté, placé en garde à vue, inculpé, menotté et emprisonné.

Tisser des liens entre Ben Laden et DSK n'est pas la raison de ce sujet. Il est question, ici, d'évoquer une femme.

Anne Sinclair n'est de loin pas la seule qui ait donné d'elle-même à un homme. De nombreuses inconnues, illustres ou non, ont agi dans ce sens.

Soumises, dépendantes, ambitieuses, passionnées, est-ce si important de les définir? Et pourquoi le faudrait-il plutôt que de noter leur présence aux côtés d'un homme pour l'accompagner dans une épreuve?

Certes, DSK est coupable, certes il a fait du mal et beaucoup de mal mais à qui aussi, sinon à Anne Sinclair elle-même?

Qu'on aime ou non ce couple, la question n'est pas là.

L'important à retenir de cette affaire est le cas de figure qu'il représente. Unique, non, sans doute pas. Mais exemplaire à bien des égards.

Car il ne s'agit pas de réduire deux personnalités à leur comportement.

Il s'agit de comprendre comment s'articulent intelligence, réussite, fortune et sentiments.

Anne Sinclair est une femme brillante, qu'on l'apprécie ou non. Anne Sinclair est riche, on l'a lu et entendu partout dans les medias.  Anne Sinclair est une mère, Anne Sinclair est une épouse, Anne Sinclair est sous les feux de tous les projecteurs.

Anne Sinclair est une femme qu'on peut admirer pour le courage et la force de caractère dont elle fait montre chaque jour qui passe depuis que son blog s'est arrêté juste après cet avant-dernier sujet, "Et maintenant..." qu'elle termine ainsi: Mais Dieu que les victoires sont fragiles!

 

 

07:26 Publié dans Air du temps, Destins, Medias, Politique, Pouvoirs, société | Tags : anne sinclair, dsk, jfk, 14 mai 2011, nyc, medias | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

17/11/2011

Pourquoi parler (encore) de DSK

 

Lire que l'affaire DSK ne préoccupe que "des curieux dont la culture est au niveau du caniveau", oblige à réagir.

Limiter le regard sur l'être humain à des considérations sélectives pour évaluer sa souffrance n'est pas un signe de santé pour une société.

Ce que traverse Dominique Strauss-Kahn et son couple comme épreuve est loin d'être anodin.

L'étalage d'un mal en public n'est pas un cadeau mais une stigmatisation de piètre acabit. 

Le maladie qui affecte DSK est commune. Mais le fait que cet homme soit une personnalité, le rend abject par les éclairages intempestifs des projecteurs qui le pilonnent.

Dans ce sens, il incombe à toute personne que les dimensions de l'être humain n'effraient pas, de pointer l'ampleur des dégâts qui entourent le traitement d'un mal que l'on porte en soi. En prendre conscience est douloureux, le voir livré en pâture parce qu'on est célèbre, encore plus.

 

 

16/11/2011

DSK et Anne Sinclair portent plainte

 

C'est chose faite, Anne Sinclair et DSK portent plainte. La première vise Le Figaro.

http://www.gala.fr/l_actu/on_ne_parle_que_de_ca/dsk_et_an...

Suivront tous les medias qui ont fanstasmé sur l'avenir du couple.

http://www.gala.fr/l_actu/on_ne_parle_que_de_ca/dsk_et_an...

DSK a évoqué sa maladie. Qu'il l'ait niée ou déniée, l'oblige-t-il à affronter un tel déferlement de réactions, non.

Arguer de son comportement à l'égard de ses "victimes" pour écrire et dire tout et n'importe quoi est sans fondement. La justice fait et a déjà fait son travail dans ce sens, la presse et les autres medias n'ont pas à en rajouter.

Mais si la destruction programmée d'un homme et d'un couple a pu satisfaire celles et ceux qui s'y sont consacrés jusqu'à présent, dans ce cas, il était grand temps de réagir. Anne Sinclair et DSK s'y emploient désormais et ils ont bien raison. Car rien ne justifie que l'on parle d'eux avec une telle liberté désinvolte.

Sur ce point, voir aussi mon blog  http://voix.blog.tdg.ch/Pourquoi parler (encore) de DSK.

 

 

19:01 Publié dans Justice, Medias, Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : dsk, anne sinclair, figaro, plainte, media | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

16/06/2011

Alliance(s), stratégies

Rien n'échappe plus aux regards des deux parties en présence dans le cadre de l'affaire DSK, on l'a bien compris.

Le fait qu'Anne Sinclair porte ou non son alliance, où et quand, doit-il dès lors constituer un élément pertinent sinon irréfutable?

Qui est aux côtés de DSK pour le soutenir financièrement? Le FMI, peut-être?

Quelque soit l'intérêt de cette histoire, il n'en demeure pas moins qu'Anne Sinclair, quoiqu'on en pense, aligne les dollars pour son mari.

Combien de temps encore, nul ne le sait. Pas davantage dans quelles conditions ni pour quelles raisons.

Le fait est qu'elle n'a -pas encore- rompu avec son DSK de mari en dépit des images de Closer ou autres medias qui relayent ses infos.

Certes, la guerre des images fait rage et la nuance n'est plus de mise. La traque a commencé.

D'un côté comme de l'autre, fantasmes et intérêts entretiennent à souhait les ombres qui planent encore sur le passé et l'avenir des protagoniste.

 

11:20 Ecrit par Hélène Richard-Favre | Lien permanentCommentaires (0)Trackbacks (0)Envoyer cette note del.icio.usDigg! Digg Facebook

11:20 Publié dans Medias, Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : dsk, anne sinclair, medias, rumeurs | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg