14/04/2018

La Russie passe à l'action

Capture d’écran 2018-04-14 à 00.47.33.png

Selon le magazine Challenge, le groupe russe Volga-Dnepr a annoncé à l'OTAN qu'il arrêterait de fournir des avions de transport Antonov 124 aux forces de l'alliance atlantique, dont la France, dès la fin de l'année 2018.

Au prétexte que le contrat avait été signé avec une entreprise privée, on a pensé quoi? Que la main du Kremlin venait d’agir et de lui imposer sa volonté, sic!

Si Volga Dnepr est un groupe privé, le rôle du Kremlin, dans le contexte ultra-tendu du fait des possibles frappes franco-américaines en Syrie, apparaît évident, est-il écrit dans l’article.

C’est, bien sûr, la seule manière, pour un Occidental, d’interpréter ce qui se passe là, tant il sous-estime ce qui lie tout Russe à son pays, à sa terre, surtout et avant tout. 

Or en ces temps où la Russie est tant mise sur la sellette de toutes les manières possibles et imaginables qui soient, elle réagit. Et ses citoyens n’ont pas forcément besoin du Kremlin pour leur dire comment se comporter.

C’est méconnaître sinon se désintéresser voire mépriser les valeurs que cultive la Russie envers sa terre. Cela a été rappelé ici à différentes reprises.

Les preuves vont arriver de plus en plus de ce qu’est ce vaste pays qui ne se résume pas à son seul Président mais à sa population de plus 146 millions d’âmes qui ne vont pas s’en laisser conter.

Et ce n’est pas faute d’avoir prévenu l’Occident du risque qu’il encourt à la narguer que la Russie répond ainsi à ses provocations.