16/08/2017

Arabie saoudite, Princes rebelles, s’abstenir!

 

Capture d’écran 2017-08-16 à 14.18.43.png

Il semble que la grande défenderesse des droits humains qu'est l’Arabie saoudite ne lésine pas sur les moyens pour rappeler à l’ordre ses dissidents.

Voici que quelques princes rebelles auraient été rapatriés sans autre procédé. Genève mais de manière plus générale, la justice suisse seraient épinglées par un documentaire qui a été diffusé sur la BBC.

C’est ce que révèle cet article paru dans La Tribune de Genève.

Amnesty International, jamais en reste pour signaler autant de mauvais traitements réservés à tel ou tel citoyen de pays dont il est rappelé comment ils sont gouvernés sinon tenus de main de fer, va-t-elle se mobiliser et dénoncer cette situation?

On le lui souhaite, ne serait-ce que pour honorer la dignité humaine dont elle semble souvent vouloir se réclamer du respect!

Sinon, peut-être qu’autant de collectifs et autres associations toujours sur la brèche pour dénoncer tel ou tel abus commis dans autant de pays présidés par des dictateurs se mobiliseront-ils pour appeler la justice à faire son travail?

Il n’est pas interdit de rêver...

 

27/05/2017

Images et points de vue, reflets d’un monde

Capture d’écran 2017-05-27 à 16.12.30.png

Le sommet de l’OTAN, qui s’est tenu à Bruxelles ce 25 mai, renvoie différents échos.

On a pu assister, par reflets médiatiques interposés, à la leçon donnée par Donald Trump aux représentant(e)s des membres de cette Organisation.

La séquence a été commentée sinon appréciée par autant d’analystes.

D’autres images ont aussi été diffusées comme celles, par exemple, qui met en évidence la place prise par le premier mari ou compagnon, l’appellation varie, du premier ministre du Luxembourg.

Libération la commente non sans préciser la dimension historique de l’événement.

Si l’Occident se félicite de cette reconnaissance de l’homosexualité, d’autres pays de ses amis ne sauraient en dire autant. Mais qu’à cela ne tienne, l’amitié entre les peuples vaut sans doute qu’on ne s’y attarde pas trop.

Cela dit et s’agissant de juteux contrats dont il a aussi été beaucoup question après le passage de Donald Trump en Arabie Saoudite, cet article vaut qu’on s’y arrête.

S’il n’y est pas question du traitement infligé aux homosexuels, il y est en tous les cas fait mention d’un point de vue qui ne manque pas d’intérêt.

Quoi qu’il en soit, chercher l’erreur ou la logique de ce monde peut encore occuper qui le veut ou le vaut bien.

11/03/2016

Femmes, ici et là

56df1b59c46188863a8b4569.jpg

Voici qui pourrait, peut-être intéresser notre journaliste qui n'a vu, aux femmes d'Arabie saoudite que la seule interdiction de conduire tandis que la Russie serait championne en matière de sexisme au travail...

http://www.dalieko.com/russia-has-largest-number-of-femal...

Il est vrai que dire de l'Arabie saoudite qu'elle serait championne en matière de sexisme au travail sous prétexte, soi-disant qu'il faut les protéger, aurait sans doute eu un autre écho.

Cela dit, travailler l'information ne s'invente pas. Et nos journalistes ne sont pas en reste.

Ils affichent ainsi leurs valeurs. 

Il est toutefois une propagande qui ne dit pas son nom et qui ose s'appeler information.

http://livestream.com/GvaPressClub/desinformation2016

 

09/03/2016

Lettre à une femme journaliste

 

Madame,

Vous exercez une profession que vous êtes peut-être certaine de pratiquer au mieux et vous avez sans doute raison. 

Car votre évocation des droits des femmes dans le monde a été lumineuse.

Par les propos que vous avez tenus, hier soir au téléjournal de la RTS, c'est la mise en scène de l'information que vous avez illustrée:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/03/08/les-droits-des...

Etre reconnu pour service rendu à son employeur est un honneur.

Qu'il vous grandisse ou non, c'est l'information et le public auquel vous la destiniez que vous avez méprisés.

Bien à vous,

Hélène Richard-Favre

  

08/03/2016

Les droits des femmes en Arabie saoudite et en Russie, nos médias se distinguent

c4a101a66901a8c4954dd2dc6808338b_L.jpg

En ce 8 mars, journée des droits des femmes, la RTS se fend d'un document sensé illustrer comment sont respectés lesdits droits par différentes législations dans le monde:

http://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/de-nombreuses-legis...

C'est tout de même merveilleux de constater que l'Arabie saoudite ne prive les femmes que du seul droit de conduire!

Et quand la journaliste poursuite et commente la manière dont la Russie traite les femmes, la messe est dite: 

La Russie est championne en matière de sexisme au travail sous prétexte, soi-disant, qu'il faut les protéger

En Russie, la fête du 8 mars est un jour férié et une fête nationale.Tout le monde la célèbre en offrant des fleurs, en envoyant des voeux, en partageant toutes sortes de moments chaleureux.

La RTS le sait-elle seulement tandis qu'elle informe et nous présente les femmes d'Arabie Saoudite seulement privées de conduire?

La photo qui illustre ce sujet est celle du site Algérie Presse Service qui évoque ces femmes russes qui se sont consacrées, avec brio, à des métiers traditionnellement considérés comme des métiers d'homme:

http://www.aps.dz/monde/38103-journée-du-8-mars-ces-femme...

L'Histoire des uns et des autres

024_131210.jpg?itok=T8TNolYv

Il est beaucoup question de la Russie, sur ce blog, cela ne semble en tous les cas pas échapper à mes chers détracteurs que je remercie d'intervenir, "from time to time" comme l'a écrit l'un d'eux sur un précédent sujet.

Oui, il me tient à coeur de parler de la Russie en d'autres termes que ceux qui l'évoquent dans nombre de nos médias.

La récente décoration accordée au Prince héritier saoudien par le Président français, si elle a pu être expliquée comme on le sait par Claude Askolovitch sur ITELE, n'en demeure pas moins un signe important des choix opérés par la France.

Que ses intérêts soient à entretenir, on l'a bien compris.

Que ces mêmes intérêts soient ceux de tout un peuple, rien n'est moins sûr. Et que ce peuple soit encore entendu, non plus.

Mais il est vrai qu'en démocratie, les possibilités de s'exprimer sont réelles. Les preuves en sont sans cesse brandies ou dénoncées.

Le fait est que la France affiche de plus en plus ses alliances.

Au point de ne plus hésiter, par la voix d'un de ses éditorialistes, à bafouer son Histoire et la mémoire de millions de morts qui ont contribué à la libérer du nazisme:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/03/07/la-russie-en-t...

Certains, pour leur part, n'ont pas oublié et n'ont pas manqué de s'exprimer sur ce sujet, certes, très sensible:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/12/15/temp-970b2b2d6...

 

 

07/03/2016

La Russie en toile de fond pour justifier la légion d'honneur remise au Prince héritier saoudien...

Capture d’écran 2016-03-07 à 20.58.59.png

Merci à "EIO" qui a posté en commentaire à mon précédent sujet de blog, l'édito de Claude Askolovitch:

https://www.youtube.com/watch?v=96siAwII2yQ

Merci à chacune et à chacun de prendre le temps de le visionner.

Merci, aussi, de lire cet article:

http://www.vududroit.com/2013/11/comment-joukov-brisa-hit...

Enfin, merci à vous de vous interroger sur l'opportunité du rappel historique auquel procède Monsieur Askolovitch.

Si la comparaison à laquelle se livre cet éminent éditorialiste d'ITELE tient du hasard, soit.

Encore faut-il considérer que le hasard existe...

  

05/03/2016

Après les sauveurs du Thalys et d'autres, le Prince héritier saoudien...

 

p01-1--------------1_922948_large.jpg

Ce 4 mars 2016, François Hollande a remis la Légion d'Honneur au Prince Mohammed bin Nayef bin Abdelaziz al Saoud.

L'information est publiée sur le site de l'Agence de presse saoudienne officielle:

http://www.spa.gov.sa/viewstory.php?lang=fr&newsid=14...

Selon le site Europe-Israël News, cet honneur rendu par le Président français au Prince saoudien l'aurait été en toute discrétion, sans que cela ne soit publié au Journal Officiel.

Soit et bien en prenne la France!

Il est vrai que l'Arabie Saoudite est une grande démocratie et que ses efforts dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme valent bien la distinction française suprême.

On se réjouit d'entendre et/ou de lire les réactions des communautés et autres associations qui n'ont de cesse de se mobiliser pour le respect de leurs droits.

Quant à la manière d'informer de cet honneur rendu par le Président de la France au Prince d'Arabie Saoudite, à chacune et à chacun d'apprécier.

 

03/01/2016

"Il faut abattre l'Iran"

7601649.jpg

La réponse à l'exécution du dignitaire chiite Nimr Baqer-al-Nimr n'a pas tardé, l'ambassade d'Arabie saoudite en Iran a été attaquée à coup de cocktails Molotov.

Les mots cités en titre de ce sujet sont ceux du controversé "rafaa156a" dit l'Algérien.

Dans une video postée en octobre 2014, il expose son point de vue sur ce qu'il appelle une guerre culturelle entre sunnites et chiites.

https://www.youtube.com/watch?v=sNEgCAdj0fU

Selon lui, la vraie guerre entre sunnites et chiites est due au fait que le sunnisme laisse le peuple dans l'ignorance pour le contrôler.

Principe bien connu.

Cependant, de nombreux sunnites se convertissent au chiisme, ce qui déplaît fortement aux tenants du sunnisme.

On essaie donc de stopper l'hémorragie du sunnisme vers le chiisme. Comme on n'y parvient pas, on exécute physiquement.

Quoi qu'on pense du point de vue exposé dans cette video, il n'en demeure pas moins intéressant alors que l'on évoque bien trop souvent l'islam sans distinguer ses deux principaux courants.

Pour rappel, aussi:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/09/27/entre-sunnites...

02/12/2015

Arabie Saoudite-Russie, un point de vue

rtr4mrns.jpg

Le point de vue de Roland Lombardi sur les relations entre Arabie Saoudite et Russie ne manque pas d'intérêt.

Il est publié sur le site créé par Jean-François Coustillière, ancien officier de marine.

http://www.econostrum.info/Les-relations-entre-la-Russie-...

L'éclairage donné aux relations qu'entretiennent nombre de pays concernés par la situation en Syrie révèle toute sa complexité et l'importance cruciale de négociations.

A cet égard, Roland Lombardi relève le rôle majeure joué par la diplomatie russe.

Par son approche, cet article tranche avec nombre d'autres qui, d'emblée, dressent des camps les uns contre les autres sinon prédisent le pire à venir.

 

28/11/2015

"Dire les choses telles qu'elles sont dans toute leur vérité"

 

XVMef564e96-94ea-11e5-ae82-a98b916b429f.jpg

 

L'actualité de ces dernières semaines révèle son lot de complicités et de mensonges qui ont permis tant de massacres de vies humaines.

L'an dernier, c'est au prétexte d'empêcher le génocide des Yézidis que Barak Obama avait justifié la campagne de la coalition occidentale contre DAECH.

Le résultat se connaît.

Les forces kurdes et irakiennes ont découvert un charnier alors que Sinjar a été reprise à l'Etat islamique.

Pour autant, les relations qu'entretiennent divers pays avec DAECH ne semblent pas près de se voir remises en cause.

Certains s'en expliquent comme Jack Lang, par exemple ici:

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/1...

La soumission surpasse toute considération d'ordre religieux.

La soumission vaut juste quelques vies humaines.

 

 

27/09/2015

Entre Sunnites et Chiites, les autres...

arabie_saoudite_iran_01.jpg

Ali Mohammed al-Nimr devrait être décapité, crucifié et exposé en public jusqu'au pourrissement complet de ses chairs.

Pour avoir protesté contre la monarchie sunnite, ce Chiite avait été arrêté en 2012. Il avait 17 ans et était le neveu du Cheikh al-Nimr, haut dignitaire chiite qui s'en était pris, lui aussi, à la monarchie et avait été condamné à mort en 2014.

Ces tensions entre Sunnites et Chiites, ce n'est pas la tragédie du Hajj, survenue ce 24 septembre, qui va contribuer à les apaiser.

Ajoutées à celles qui concernent la Syrie et les accords conclus au sujet du nucléaire iranien, autant dire que la situation reste tendue sinon potentiellement explosive.

Un article, paru en juillet dernier, analysait le jeu d'alliances sinon de mésalliances entre Israël, Etats-Unis, Iran et Arabie Saoudite.

http://www.i24news.tv/fr/opinions/79996-150728-analyse-ar...

L'approche vaut ce qu'elle vaut, compte tenu de l'évolution des événements. Elle n'en est pas moins intéressante pour autant et surtout si on la compare avec cet autre point de vue, lui, plus récent:

http://www.i24news.tv/fr/opinions/86831-150925-israel-se-...
 
 
 

26/09/2015

Arabie Saoudite, entre idéaux des uns et crucifixions des autres

arabie_saoudite_drapeau_afp_str.jpg?itok=HUXKpoc0

Récemment, le représentant de l'Arabie Saoudite a été élu pour présider le groupe qui nomme les experts du Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies.

Si la confusion a régné autour de cette nomination tandis que certains médias relayaient celle de l'Arabie Saoudite elle-même à la tête du Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies, le fait qu'il s'agisse ni de l'Arabie Saoudite en tant que telle ni du Conseil des Droits de l'Homme en tant que tel non plus, nuance ladite nomination.

Il n'en demeure pas moins vrai qu'à la question de savoir si un dialogue reste envisageable avec l'Arabie Saoudite alors que celles et ceux qui le tentent sur place, subissent un sort peu enviable, la réponse paraît loin d'être acquise.

L'idéal, bien sûr, serait de persister à croire possible un échange de points de vue avec ce pays. C'est en tous les cas ce à quoi s'emploient certains, tel l'ancien ministre socialiste français de la culture, Jack Lang.

Dans une interview qu'il a accordée à la radio française Europe1, il s'en explique:

http://www.europe1.fr/politique/ali-al-nimr-jack-lang-ne-...

Pour le reste et s'agissant de la nomination du représentant de l'Arabie Saoudite à la Présidence du groupe qui nomme les experts du Conseil des Droits de l'Homme des Nations-Unies, l'article ci-dessous en rend compte d'une manière qui met aussi en cause la précipitation des médias à (dés)informer.

http://www.scoop.it/t/desinformation

04/08/2015

L'Arabie saoudite, en 7e position des plus mauvais payeurs...

Capture d’écran 2015-08-04 à 15.35.57.png

La nouvelle polémique qui vise le roi d'Arabie saoudite -après les deux autres relatives à son séjour à Vallauris- concerne des frais médicaux impayés dont le montant s'élève à 3,7 millions d'euros.

Selon le site du Parisien et la capture d'écran qui figure ci-dessus, il ne s'agirait pas là d'une première.

La note en suspens des pays étrangers auprès des hôpitaux français s'élèverait à près de 120 millions d'euros fin 2014.

http://www.leparisien.fr/politique/video-l-arabie-saoudite-doit-3-7-meur-aux-hopitaux-de-paris-04-08-2015-4989303.php

Il est aussi précisé, qu'en France, on n'aurait pas l'habitude de réclamer et encore moins auprès d'Etats étrangers car on serait alors obligé de passer par le Quai d'Orsay.

Certes et comme cela a été évoqué ici ou là, on peut se rappeler tel ou tel contrat signé avec tel ou tel pays et les bénéfices qui en découlent. Mais dans ce cas, on tombe sous le régime du troc sinon d'échange de bons -ou de mauvais- procédés. 

Quitter un hôpital sans payer au prétexte de contrats avantageux signés avec son pays, figurerait-il soudain au registre des principes démocratiques?

Que n'a-t-on entendu de la Grèce dont on a tout dénoncé et son contraire pour expliquer la situation dans laquelle elle se trouvait! 

En attendant, en Grèce, les nouveaux misérables meurent, faute de médicaments sinon de soins.

 

29/12/2013

Décapités en public

 

A l'heure où le président français est en visite à Ryad, il n'est pas inutile de rappeler qu'en Arabie saoudite, le vol à main armée, le viol, le meurtre, l'apostasie et le trafic de drogue sont passibles de la peine capitale.

Pour l'exemple, ces derniers jours, 7 jeunes mineurs au moment des faits, ont été exécutés.

Depuis début 2013, soit en deux mois et demi, 26 personnes ont été condamnées à mort.

Dans le royaume, la charia est appliquée de manière très stricte.

En son nom, on décapite ou on fusille, selon qu'on dispose de bourreaux ou non car ils sembleraient de plus en plus difficiles à trouver et à former. Le recours au peloton d'exécution en Arabie saoudite, où les condamnés à mort sont traditionnellement décapités, est rendu nécessaire en raison d'une pénurie de bourreaux maniant le sabre adéquatement. Le Royaume aurait ainsi dû se résigner à recourir au peloton d'exécution

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2013/0...

 

Tandis que la media-bien-pensance mondiale s'active à déterrer des cadavres cachés de telle ou telle personnalité de tel ou tel Etat, la France, grande défenderesse des droits de l'homme ne s'encombre pas... François Hollande et ses conseillers n’ignorent pas que la reconstruction de la Syrie de l’après-Assad ne pourra se faire que grâce à l’argent du Golfe, c’est-à-dire essentiellement saoudien et qatarien.

http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2012/11/pourquoi-hollande-relance-le-p.html


franois-hollande-souligne-les-convergences-de-vue-avec-le-roi-abdallah-big.JPG

http://www.boursier.com/illustrations/feeds/reuters/frano...

 

17:19 Publié dans Politique, Politique française, Pouvoirs, Religions | Tags : arabie saoudite, charia, hollande, f | Lien permanent | Commentaires (59) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg