04/10/2013

Arme chimique et impunité.


Il faut vraiment que les Etats-Unis soient décomplexés ou amnésiques pour avoir osé dénoncer le recours à l'arme chimique en Syrie et justifier ainsi une intervention militaire.

Qui a oublié sinon eux, les dégâts encore actifs qu'ont causés le fameux agent orange qu'ils ont utilisé au Vietnam?

Si le recours à l'arme chimique a été rejeté par le président Roosevelt durant la seconde guerre mondiale, ses successeurs ont eu moins de scrupules que lui à y recourir. 

De nombreux articles rappellent les ravages qu'ont causé l'utilisation de l'arme chimique par les Américains en Asie du Sud-Est.

L'usage avéré d'agents chimiques lors de la première guerre mondiale avait incité les gouvernements à adopter ce qui est devenu Le Protocole de Genève de 1925.

C'est en violation délibérée de ce Protocole de 1925 et du droit international en vigueur que les Etats-Unis ont recouru à l'agent orange.

Outre le gouvernement américain,  sept firmes américaines dont Monsanto* sont responsables d'un drame humain dont les conséquences affecteront des générations encore.

Si les projets humanitaires existent et rencontrent un certain succès, il n'en demeure pas moins vrai que les Etats-Unis sont responsables de crimes de guerre restés impunis.

Serait-ce leur empressement à voler au secours de victimes dont ils n'ont cure ailleurs qui devrait rendre leur position crédible?

Aux bonnes volontés d'y croire!

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2013/07/12/a...

 

A Paris, sortie d'un film sur le sujet en avant-première le 26 septembre dernier:

http://www.mondialisation.ca/sortie-du-film-agent-orange-...

 

 

17:22 Publié dans Avaries, Destins, Justice, Politique, Pouvoirs, Pratiques | Tags : agent orange, etats-unis, syrie, arme chimique | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg