31/01/2016

"Propagande onirique" versus "calembours orduriers de Le Pen"

 

balloon-flight-plant.jpg

Dans le précédent sujet que j'ai consacré au projet de film d'Emir Kusturica, j'ai évoqué la polémique qu'avait suscitée, en 1995, une tribune publiée par le philosophe pas encore élu de l'Académie française, Alain Finkielkraut.

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/01/30/kusturica-iour...

Ce défenseur exalté -comme d'aucuns le qualifient- de l'identité française avait, entre autre attaqué le cinéaste sur le fait qu'il avait capitalisé la souffrance de Sarajevo.

La réponse ne s'était pas fait attendre, dans Le Monde du 9 juin 1995, Serge Regourd n'hésitait pas à voir dans le comportement de Finkiekraut, celui de Jdanov, "une sorte de philosophe en chef, le garant de l'idéologie, son interprète le plus autorisé".

C'était sans compter sur l'insistance du désormais élu de l'Académie française à incendier le lauréat de la Palme d'Or pour Underground.

On se rappelle en quels termes a été évoquée l'élection controversée de l'homme de lettres à l'Académie française.

Tandis que l'on commentait son entrée sous la coupole, en effet, certains n'ont pas hésité à la considérer comme celle du Front National.

A lire, dans l'article ci-dessous, comment Alain Finkielkraut s'emparait des calembours orduriers de Le Pen pour appuyer sa mise au pilori d'Emir Kusturica, force est de constater que ce parti tient vraiment lieu d'épouvantail passe-partout:

http://www.liberation.fr/tribune/1995/10/30/la-propagande...

 

 

17/10/2014

Tree,des goûts et des couleurs...

Paul-McCarthy-Christmas-tree.jpg

Au coeur de Paris, trône un objet d'art depuis le 16 octobre.

En soi, rien à dire.

Sauf que si, justement, on en parle un peu partout dans la presse internationale.

Intitulé Tree par son créateur, il est vert et il a été érigé Place Vendôme.

Quand on sait que, lors d'une interview qu'il avait accordée en 1972, Dali avait dit de Van Gogh qu'il était "la honte de la peinture française et de la peinture universelle"* , on comprend bien que des goûts et des couleurs, il est vain de discuter.

La question ne semble toutefois pas là.C'est l'identification de l'objet qui est source de polémique.
 
Car Tree -l'arbre- ne cacherait pas la forêt mais un sex toy.
 
http://www.ina.fr/video/I00008651/salvador-dali-les-porte...

23:25 Publié dans Air du temps, Culture, France, Medias, société | Tags : tree, paris, art, dali, van gogh | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

06/12/2011

Créateur

 

Orfèvre du désir. Rebelle sublime, insoumis.

 

08:20 Publié dans Culture | Tags : art, création, esthétique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

01/10/2011

Abandon(s)

Etonnante juxtaposition d'oeuvres au Musée Rath.

abandon.jpg

Dans le cadre de RATHANIA'S ARS SIMILUS CASUS, Fabrice GYGI, commisssaire de l'exposition, a mis à disposition des 296 artistes genevois, un module en métal galvanisé de 1 x 1 x 0,8 m. Ce qui laisse au hasard, la proximité des oeuvres des participants inscrits par ordre d'arrivée.

On y découvre ainsi en superposition, ces deux conceptions paradoxales de l'être.

Corps de femme à la lumière et sur la roche* et Somaliens figurés en hosties dans la farine**.

 

*  65A Véronique MANTERO "Abandon", 2011

**65B  Géraldine PLAZENET KIREZ "Transsubstantiation" 2011

00:52 Publié dans Destins, Genève | Tags : somalie, occident, culture, art, famine. | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

18/08/2011

Issues

 

L'approche artistique de questions existentielles a-t-elle quelque chance d'atteindre son objectif mieux, sinon de la même manière que le traitement idéologique?

Certes la question risque de générer autant de réponses qu'aucune, tant les composantes à l'oeuvre sont multiples.

Et pourtant, on est en droit de s'interroger, lorsque l'on compare le travail de l'artiste américain Jason Mecier qui, avec des milliers de pilules antidouleurs, a reconstitué le portrait de la chanteuse dont les Jeunes UDC n'ont retenu que les affres d'une Voix sans issue.

 

Voir aussi http://billets.blog.tdg.ch/archive/2011/08/17/hommage.html

 

12:01 Publié dans Politique | Tags : amy winhouse, jason mecier, art, politique, culture, portrait, affiche | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg