06/03/2017

Villepin, BFMTV et lui: conspirateur ou soldat en marche?

 

A lire les appréciations de François Fillon sur les réseaux sociaux ou autres blogs, on conçoit qu’il ne fasse pas l’unanimité.

Libre à chacune et à chacun de défendre la candidate ou le candidat de son choix, la démocratie le veut quand elle ne l’exige pas.

Le problème est ailleurs et nombreux sont celles et ceux qui l’ont compris.

Nous vendre un homme issu du monde de la finance, soutenu par des fonds dont certains n’hésitent pas à en donner l’origine et prétendre qu’il représenterait mieux la France et ses institutions, c’est dire où elle en est!

Et que l’Ancien Premier Ministre, connu pour avoir laissé en rase campagne et sans la moindre explication, les adhérents du parti qu’il avait fondé, défende le candidat Macron, est éloquent.

Monsieur de Villepin a été empêché sans que personne ne sache jamais ni par qui ni pourquoi. Il a mobilisé, entraîné dans son sillage toutes celles et ceux qui lui ont fait confiance tandis qu’aucun média ne lui accordait le moindre crédit.

Le voici désormais sans cesse sollicité par autant de plateaux de radio et de télévision ou autres journaux pour y livrer son sentiment de campagne.

En marche avec le candidat de nulle part, Dominique de Villepin est-il conspirateur ou soldat comme le questionnait, le 17 avril 2011, Olivier Mazerolle sur cette même chaîne de télévision, vendeuse de Macron?

 

28/11/2012

Droite française, en vrille?

Le 19 avril 2011, je publiais cette note sur mon blog "Billets".

http://billets.blog.tdg.ch/archive/2011/04/19/82aa4b8d9c5f4a6bec9f0ce06e4c09b0.html

Le 12 septembre 2011, peu après les révélations de Robert Bourgi, je reprenais cette précédente note ici:

Ils n’ont pas besoin de moi pour perdre, ils se débrouillent très bien, laissez-les faire, répondait Dominique de Villepin à Olivier Mazerolle le 17 avril dernier sur BFMTV, tandis que le journaliste lui demandait s’il n'avait pas conscience de pouvoir faire perdre son camp avec une possible candidature à la présidentielle de 2012.

Mon camp, s‘interrogeait alors le Président de République Solidaire, non sans sourire ni se priver de faire remarquer qu’on le situait plutôt à gauche, avec le projet qu’il venait de présenter.

Dominique de Villepin, toujours au micro d'Olivier Mazerolle, n'avait pas manqué non plus de rappeler qu’il y a plusieurs années déjà, dans une précédente interview, il avait prédit l'implosion de l'UMP.

Que dire alors des efforts de Nicolas Sarkozy pour rassembler autour de sa candidature les composantes de la droite?

Suite aux révélations de Robert Bourgi, elles risquent bien de partir en vrille, en miettes sinon en guerre.

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2011/09/12/ils-n-ont-pas-besoin-de-moi-pour-perdre.html

Depuis lors, les accusations de Robert Bourgi ont été classées sans suite.

Mais les suites de la guerre fratricide au sein de l'UMP?

A priori, loin de l'affaire classée.

 

 


00:35 Publié dans Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : ump, de villepin, bfmtv, mazerolle | Lien permanent | Commentaires (21) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

27/11/2011

Dominique de Villepin sur BFMTV

 

Voici de quoi éclairer quelques esprits qui n'auraient peut-être pas tout suivi de l'actualité de Dominique de Villepin.

Le Fondateur de République Solidaire répond aux questions d'Olivier Mazerolle mais aussi à celles d'autres journalistes.

Coriace, ainsi le qualifie l'un d'eux qui s'obstine à vouloir lui arracher une déclaration de candidature pour 2012

L'émission dure près de 2 heures. En voici trois parties où il est interrogé sur l'énergie nucléaire, la mondialisation, la France, l'Europe et l'économie.

http://www.dailymotion.com/video/xmlzkp_bfmtv-2012-l-inte...

http://www.bfmtv.com/video-infos-actualite/detail/bfmtv-2...

http://www.dailymotion.com/video/xmm0ak_bfmtv-2012-l-inte...

Et sur ses relations actuelles avec Nicolas Sarkozy, Dominique de Villepin a été clair:

http://www.republiquesolidaire.fr/9330-villepin-na-pas-de...