26/05/2015

Précisions

02.jpg

En février 2015, il a été estimé par un(e) internaute au pseudo connu de La Tribune de Genève, que l"espace-commentaires" de ce blog était "l'un des endroits les plus violents de la plateforme de la Tribune de Genève." 

La vivacité des échanges que je publie ici n'est que le reflet de tensions observables dans toute société.

Dans ce sens et en dépit de nombre de mes interventions rappelant qu'un blog n'est pas un ring, il apparaît vite impossible de ne pas voir se substituer au débat d'idée, l'attaque à la personne.

J'en ai moi-même été et en reste souvent la cible.

Ainsi, la convivialité tant préconisée par quiconque préfère débattre de manière courtoise, reste-t-elle le plus souvent une vue de l'esprit. 

Que des conflits éclatent dans "l'espace commentaires" de ce blog demeure inévitable tant les sensibilités des internautes qui commentent sont à vif et les opinions souvent tranchées.

Défendre le principe de liberté d'expression est un exercice qui oblige.

Il expose tout autant.

 

 

17:48 Publié dans Air du temps, Avaries, Humanité, Medias, Politique, Pratiques, société | Tags : blog, liberté d'expression | Lien permanent | Commentaires (86) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

07/10/2013

Publier la haine

 

Que l'on ait des préférences politiques est dans l'ordre des choses. 

Que ces préférences soient discutées, tout autant.

Mais que ces mêmes préférences soient énoncées sous forme de calomnie, non.

Sur le blog d'un éminent journaliste  de la Tribune de Genève, on lit entre autres commentaires, des propos incitant à la haine.

Ce sentiment, s’il en est, ne vise ni le pays concerné par le sujet, pas davantage son président.

Non, le propos  cible un pays tiers, son président et par un amalgame pernicieux, y associe mon identité.

Le journaliste qui s'autorise à publier de tels commentaires passe outre l’injonction qu’il énonce pourtant en haut à droite de la page d’accueil de son blog :

Merci de respecter les règles fixées par la Tribune de Genève qui nous héberge: soyez courtois, concis, pertinent et signez votre commentaire!

Par le maintien sur son blog, de propos qui n’ont rien de courtois, de concis ni de pertinent, ce n'est pas la liberté d'expression que favorise ce journaliste.

C'est la haine.



20:41 Publié dans Avaries, Genève, Medias, Politique française, Pratiques, société | Tags : haine, blog, déontologie | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

13/07/2012

Pascal Décaillet

Monsieur Décaillet a choisi de bannir mon IP de son blog.

C'est son droit.

Le mien, de le faire savoir ici et de publier notre échange de messages:

 

Cher Monsieur,

J’ai commenté votre sujet sur la citoyenneté mais mon commentaire n’est pas apparu sur le site de la TdG.
J’ai donc tenté de le reposter mais j’ai été immédiatement redirigée sur votre blog sans que l’on me confirme comme d’habitude que mon commentaire a été envoyé.
Je n’ai rencontré ce problème qu’avec votre blog.
Y aurait-il un problème d’ordre informatique ou bien et contrairement à ce que vous m’avez écrit, mes commentaires ne seraient plus les bienvenus?


Je vous remercie de votre réponse.

Bien à vous,
Hélène Richard-Favre

 

Chère Madame,

Je n’ai pas apprécié votre dernier message. Et vous prie en effet, en tout cas pour un temps, de bien vouloir ne plus intervenir chez moi.

D’avance, je vous en remercie.

Bien à vous.


Pascal Décaillet




 

 

09:10 Publié dans Genève, Information, Medias, Pratiques, société | Tags : pascal décaillet, blog, liberté | Lien permanent | Commentaires (38) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

04/12/2011

Céline et d'autres

 

Comme la modération de Pascal Descaillet a ignoré ce commentaire que j'ai posté sur son sujet, Céline et la vulgarité du monde, posté  Sur le vif - Samedi 03.12.11 à 09.33hhttp://pascaldecaillet.blog.tdg.ch/archive/2011/12/03/cel... ,je m'ouvre ici de la question que je lui posais.

En effet, je constate que s'il est chaque fois indiqué à la minute près le moment auquel il poste ses sujets, il estime souvent inutile d'observer la même précision lorsqu'il fait référence à un article de presse qu'il commente.

Alors, bien sûr, on peut toujours aller soi-même rechercher l'article en question mais ce serait tout de même plus simple et sympathique de sa part d'en indiquer les références exactes.

Cela vaut autant pour les sujets mis en cause que pour les lecteurs, contraints à se faire une idée de l'article qu'à travers la seule critique de Monsieur Descaillet.

Qu'on l'apprécie ou non, tel n'est pas le problème. C'est celui de savoir comment l'apprécier en regard de son objet.

13:48 Publié dans Genève, Information, Politique | Tags : décaillet, blog, références, sources, information | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg