05/08/2014

"L'avenir n'est pas dans la violence"

Igor-Kolomoiski.jpg


Ces propos cités en titre sont ceux du Président Didier Burkhalter.

Les circonstances dans lesquelles ils ont été tenus ont été évoquées dans deux précédents sujets de ce blog.

A y repenser, on serait curieux de savoir comment les a reçus notre "résident genevois", par ailleurs gouverneur de la région de Dniepropetrovsk en Ukraine.

Quand on sait que ce pays interdit tout autre passeport que celui qu'il délivre, on se demande aussi comment l'un de ses gouverneurs peut en posséder trois. *

Certes, l'angélisme n'est pas de mise.

Mais alors, que valent des lois si elles sont ainsi bafouées?

 

* http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/06/03/lettre-ouverte...

14:55 Publié dans Discours, Finance, Medias, Politique, Pouvoirs, Russie, Suisse, Ukraine | Tags : burkhalter, rts, kolomoïski, poutine | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

03/08/2014

"Cher collègue"...

616x380_petro-porochenko-lors-conference-presse-25-mai-2014-a-kiev.jpg


Un obus tiré depuis l'Ukraine a explosé non loin des observateurs de l'OSCE déployés le long de la frontière russo-ukrainienne.*

A quand une prochaine interview du Président de la Suisse  - qui elle-même préside l'OSCE-  avec une nouvelle série de questions de la Radio-Télévion-Suisse relatives à diverses personnalités politiques qui inclue, cette fois, le "Cher collègue" ukrainien de notre président?

"Cher collègue", on s'en souvient, est la manière avec laquelle Didier Burkhalter s'était adressé à Vladimir Poutine lorsque celui-ci l'avait invité au Kremlin en mai dernier.

Au "Cher collègue" Petro Porochenko, le Président de la Suisse rappellerait-il que "l'avenir n'est pas dans la violence" **, comme il le déclare au journaliste qui l'interroge au sujet de Vladimir Poutine?

On l'espère et on ose ne pas en douter. 


http://fr.ria.ru/world/20140803/202019825.html

** http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/08/01/monsieur-le-pr...


21:56 Publié dans Information, Medias, OSCE, Politique, Pouvoirs, Russie, Sécurité, Suisse, Ukraine | Tags : osce, burkhalter, porochenko, poutine, rts | Lien permanent | Commentaires (20) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

06/05/2014

Lettre ouverte au Président Didier BURKHALTER

                                                                                                         

                                                                                                           Genève, le 6 mai 2014

Monsieur le Président,


Ce mercredi 7 mai, à la demande qui vous a été adressée par la Russie, vous  serez à Moscou.

C’est en tant que président en exercice de l’OSCE que vous rencontrerez le chef du Kremlin, Vladimir Poutine

Les attentes sont nombreuses, qui pèsent sur l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe que préside cette année la Suisse.

En tant que pays neutre, qui plus est dans le cadre du bicentenaire des relations diplomatiques que commémorent cette année la Suisse et la Russie, difficile de ne pas espérer de la présidence suisse de l’OSCE, qu’elle intervienne au mieux dans le cadre de la crise ukrainienne.

Monsieur le Président, Odessa a été frappée, marquée pour toujours par  cette nuit où des membres du parti « Pravy Sektor » ont massacré des citoyens qui ont eu le malheur de ne pas penser comme eux, si tant est que ces factions néo-nazies aient une pensée digne de ce nom.

Car pour agir comme les militants d’extrême droite s’y sont employés en cette nuit tragique qui a ensanglanté et durablement déchiré Odessa, poser la question n’est pas un euphémisme.

Des images de ce qui s’est passé dans la maison des syndicats ont été publiées qui témoignent du calvaire qu’ont enduré les victimes. Présentées d’abord comme « personnes » par bien des medias occidentaux, elles ont été identifiées ensuite comme « pro-Russes ».

Monsieur le Président, votre présence ce 7 mai en Russie est un signe fort.


Avec respect et considération,

 

                                                                             

                                                                                                    Hélène Richard-Favre

15:38 Publié dans Information, Medias, Politique, Pouvoirs, Russie, Ukraine | Tags : odesa, ukraine, osce, poutine, burkhalter | Lien permanent | Commentaires (37) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

19/03/2014

Didier Burkhalter, à vous!


Cette année 2014 marque les 200 ans de relations diplomatiques entre la Suisse et la Russie, j'ai déjà évoqué cet anniversaire ici:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/03/09/il-faut-poursu...

A cet égard et compte tenu des tensions qui animent et enveniment les relations entre la Russie et l'Occident, bien des regards se tournent vers Didier Burkhalter.

Président de la Confédération Helvétique pour cette année, tandis que la Suisse préside l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE), un très beau rôle attend le Conseiller Fédéral.

En sa qualité de Chef du Département fédéral des Affaires Etrangères et en tant que Président d'un pays nommé à la tête de l'OSCE, Didier Burkhalter se situe face à un enjeu majeur.

Nul doute qu'il sait évaluer le défi face auquel il se trouve.

Ne reste, dès lors, qu'à souhaiter voir honoré par son action, tout citoyen suisse ou du monde, concerné par la crise en Ukraine.

topelement.jpg