25/01/2013

Fabius, la démocratie parce qu'elle le vaut bien

 

"Le Mexique, dans la décision qui a été rendue, montre qu'aujourd'hui c'est une grande démocratie".

Tels sont les mots que Laurent Fabius a prononcés au point presse de Roissy pour accueillir la jeune Française emprisonnée sept ans au Mexique.

Que le Mexique soit présenté comme une "grande démocratie" par le Ministre des Affaires Etrangères est répercuté par les medias de l'Hexagone de manière à peine critique.

Que Depardieu déclare de la Russie qu'elle est une "grande démocratie" et toutes les rédactions de France et de Navarre hurlent au loup.

Quand lira-t-on en pleine page comme celle ci, l'intitulé en gras, "Le Mexique est une grande démocratie" précédé du nom de Laurent Fabius et suivi de portraits de narcotraficants ou autres gangs de criminels preneurs d'otages qui coupent les oreilles pour les envoyer ensuite aux familles de leurs victimes?

Ici, rien de tout cela. Une jeune victime privée de travail sept ans durant et qui ne songe qu'à en retrouver un en France. 

 

http://www.franceinfo.fr/justice/florence-cassez-ses-prem...

 

 

PAGE-JE-TE-FAIS-UN-DESSIN-RUSSIE-bat.jpg