20/07/2013

Deux déraillements ce 12 juillet 2013

A Brétigny-sur-Orge, tout de suite a été dénoncée la présence de charognards à l'oeuvre sur les lieux du drame*.

Mais immédiatement, cette information a été relativisée quand elle n'a carrément pas été démentie.

Minimiser de tels actes et semer le doute n'a de raison que de masquer l'impuissance à mettre la main sur des vandales déjà en fuite.

Car il est certes plus simple d'embastiller un jeune opposant au mariage pour tous que d'arrêter une bande de courageux fuyards.

Pour le reste, L'Express livre une information qui suivra peut-êre le même sort que celles des caillassages et des pillages.

Ce même 12 juillet, sur la même voie Paris-Limoges, un déraillement a eu lieu en Haute Vienne. On a retrouvé, déboulonnée, une même éclisse que celle qui a causé le drame de Brétigny-sur-Orge.

Les investigations en cours devront confirmer s'il s'agit d'un acte de malveillance.

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/exclusif-sncf-l-...

 

*http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/07/13/temp-0b4bbf668...