19/05/2016

Nouveau crash, nouveau deuil

9844-100242970.jpg?itok=9R_1ilLf

Un nouveau deuil frappe autant de pays touchés par le vol MS804 d’EgyptAir.

Des soixante-six passagers -dont dix membres d’équipage- que comptait l’avion, figurent différentes nationalités.

Le site Libération.fr indique la provenance des passagers et restitue la trajectoire de l’avion heure par heure:

http://www.liberation.fr/evenements-libe/2016/05/19/heure...

De nombreux navires se sont déroutés sur la zone supposée du crash, indique, pour sa part, le site Franceinfo.fr:

http://www.franceinfo.fr/fil-info/article/disparition-de-...

Quelles que soient les circonstances qui ont présidé à ce nouveau drame de l’aviation, ce sont autant de proches et de familles qui sont soudain endeuillés.

En pensée avec toutes et tous, condoléances.

15:56 Publié dans Air du temps, Avaries, Sécurité | Tags : crash, ms804, egyptair | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

19/03/2016

Crash d'un Boeing de FlyDubaï, Rostov-sur-le-Don en deuil

 

1586675.jpg

Nouvelle catastrophe aérienne, nouveau deuil pour autant de proches et de familles de victimes.

L'accident s'est produit tôt, ce 19 mars, dans le sud de la Russie.

L'avion, en provenance de Dubaï, transportait cinquante-cinq passagers et sept membres d'équipage.

Tous de nationalités diverses, on compte quarante-cinq Russes, huit Ukrainiens, deux Indiens et un Ouzbek, deux Espagnols, un Colombien, un Chypriote, un Kirghiz et un citoyen des Seychelles.

Une enquête criminelle a été ouverte.

https://francais.rt.com/international/17504-crash-avion-r...

Rostov-sur-le-Don se situe non loin de la frontière entre la Russie et l'Ukraine.

Au vu du contexte international, puisse tout doute être levé quant aux circonstances qui ont ôté la vie à ces soixante-deux personnes.

Puissent les leurs trouver soutien et réconfort.

 

 

16:17 Publié dans Air du temps, Avaries, Humanité, Russie | Tags : crash, flydubaï, rostov-sur-le-don | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

28/03/2015

Crash de l'A320, zones de turbulences

 

125717-9BWxofl8vhAAa8wI9BCRYg.jpg

Au fil des heures -et des jours- des indications ont été données à ce qui a pu présider au crash de l'A320 dans les Alpes de Haute-Provence, ce mardi 24 mars. 

Vraies ou vraisemblables, convaincantes ou non, elles ne manquent pas de faire réagir.

L'hypothèse sinon la thèse du "suicide" du copilote semble vouloir s'imposer sinon être imposée par l'ensemble de la classe médiatico-politique.

Néanmoins, de faits réels en projections, on avance ou on brode, c'est selon.

Ainsi apprend-on que l'Airbus serait passé tout près du site nucléaire de Cadarache. De là à imaginer le scénario du pire, le pas a presque été franchi.

Le lieu précis de la chute de l'avion est lui aussi, sujet à discussion. On dit que l'appareil aurait d'abord touché le sol avant de prendre feu et d'exploser, ce qui expliquerait l'ensemble de débris projetés au-delà du lieu d'impact.

Quant à la nationalité des victimes, on relève que si,d'emblée,certaines d'entre elles ont été mentionnées, d'autres ont été occultées comme celle de trente Turcs.Pour d'aucuns, à cet égard,on frôle le "racisme".

Le fait est que dans le contexte général actuel, les sensibilités sont à cran.

Dans ce sens, seule une information digne de foi serait susceptible d'apaiser des tensions bien inutiles en l'état.


Sujet publié en page 10 de l'édition papier de "La Tribune de Genève"du 13 avril 2015, sous le titre "On a presque imaginé le scénario du pire"


21/10/2014

Christophe de Margerie, un grand patron

Christophe_de_Margerie.gi.top.jpg

Il va falloir se satisfaire des versions officielles selon lesquelles le conducteur de l'engin de déneigeage stationné sur la piste de l'aéroport de Vnukovo à Moscou était ivre.

Il va falloir accepter le fait qu'aucun ordre ne lui ait été donné depuis la tour de contrôle de l'aéroport.

Il va falloir se contenter de trouver des responsables pour expliquer comment, dans la nuit du 20 au 21 octobre 2014, le patron de Total a perdu la vie à bord de son Falcon-50 avec trois membres de son équipage.

Il va bien sûr falloir aussi et surtout ne pas émettre d'hypothèse autre que celles qui seront énoncées dans la plus grande partie sinon l'ensemble des médias.

Mais avant tout, hommage soit rendu, ici, à un patron dont le charisme a été reconnu et salué.

Et souhaitons à sa famille, à ses proches et à tous ses collaborateurs et amis que lumière soit faite sur la perte brutale d'un être qui leur a été cher.


Sujet publié en page 13 de l'édition papier de "La Tribune de Genève" du 22 octobre 2014 

Sujet également publié en page 13 par "Le Temps" du 24 octobre 2014 sous le titre "Une mort en point d'interrogation"


14:10 Publié dans Avaries, Destins, Discours, Medias, Pouvoirs, Pratiques, Russie | Tags : total, france, russie, crash | Lien permanent | Commentaires (32) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg