17/04/2014

A Genève, l'Ukraine.

donetsk_sightseeing.jpg

Ce 17 avril, les ministres des affaires étrangères russe, ukrainien, européen et américain se réunissent à Genève.

On annonce ces pourparlers entre Sergueï Lavrov, Andrij Dechtchitsa, Catherine Asthton et John Kerry comme difficiles. On va même jusqu'à en prédire l'échec.

C'est que la position russe déplaît.

Mieux, elle est le plus souvent présentée comme responsable de tous les maux de l'Ukraine et plus s'il en faut.

Certes, la manipulation de l'information semble devenue la règle sinon la norme pour bien des medias occidentaux.

Et se risque-t'on à évoquer d'autres points de vue que tous ont de fortes chances d'être taxés de propagande, russe, il s'entend.

Cependant pour qui souhaite se faire une idée de l'interview que le ministre des affaires étrangères russes a accordée, le 11 avril dernier à la chaîne de télévision Rossia 1,  en voici de larges extraits traduits en français par Le Courrier de Russie:

http://www.lecourrierderussie.com/2014/04/serguei-lavrov-partenaires-occidentaux/

Quant à la lecture de cet autre article publié ce 16 avril toujours par Le Courrier de Russie, elle ne manque pas d'intérêt non plus:

http://www.lecourrierderussie.com/2014/04/moscou-appelle-...