04/03/2015

Dénoncer

7543872.jpg

Or donc, une dénommée Agnès LECOMTE s'est mis en tête de dénoncer des pages, des groupes et des profils Facebook pour "incitation à la haine".

Et voici que cette activiste a de quoi se réjouir, elle a reçu le soutien de Cécile VAISSIE qui n'est pas en retard d'une dénonciation à en lire ces lignes... lamentable dénonciation signée d'une certaine Cécile Vaissié...http://fenetressurcour.blogspot.ch/2009/04/le-canard-vais...

Il se trouve que la page Facebook que j'ai créée pour interroger la neutralité de la Suisse dans le cadre de la guerre en Ukraine, a elle aussi été retenue sur la liste de la vigilante Agnès LECOMTE. 

Pas de chance pour elle si elle veut la signaler aux autorités suisses, celles-ci ont déjà été prévenues. Et oui,j'ai moi-même informé le Département Fédéral des Affaires Etrangères (DFAE) de mes divers articles et autres interview. Et ce ne sont pas de simples accusés de réception que j'ai reçus en retour mais des réponses qui ont favorisé un échange de points de vue.

A l'évidence, la conception de la liberté d'expression doit avoir un autre sens pour Agnès LECOMTE et son admiratrice VAISSIE.

Etre l'auteure d'un livre sur la liberté* et féliciter la dénonciation, il fallait tout de même y songer. Voici qui est fait.

http://www.bibliothequesonore.ch/livre/21241