07/10/2013

Publier la haine

 

Que l'on ait des préférences politiques est dans l'ordre des choses. 

Que ces préférences soient discutées, tout autant.

Mais que ces mêmes préférences soient énoncées sous forme de calomnie, non.

Sur le blog d'un éminent journaliste  de la Tribune de Genève, on lit entre autres commentaires, des propos incitant à la haine.

Ce sentiment, s’il en est, ne vise ni le pays concerné par le sujet, pas davantage son président.

Non, le propos  cible un pays tiers, son président et par un amalgame pernicieux, y associe mon identité.

Le journaliste qui s'autorise à publier de tels commentaires passe outre l’injonction qu’il énonce pourtant en haut à droite de la page d’accueil de son blog :

Merci de respecter les règles fixées par la Tribune de Genève qui nous héberge: soyez courtois, concis, pertinent et signez votre commentaire!

Par le maintien sur son blog, de propos qui n’ont rien de courtois, de concis ni de pertinent, ce n'est pas la liberté d'expression que favorise ce journaliste.

C'est la haine.



20:41 Publié dans Avaries, Genève, Medias, Politique française, Pratiques, société | Tags : haine, blog, déontologie | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg