13/11/2014

Je t'aime, moi non plus

curees-de-campagne,M56941.jpg


Philippe de Villiers, personnalité française controversée, comme tant d'autres et pour diverses raisons toujours valables pour qui les énonce, a livré une interview à Jean-Jacques Bourdin en ce 12 novembre*.

Que l'on partage ou non le point de vue du créateur du Puy Du Fou, le mettre en relation avec celui du journaliste qui l'interroge permet d'en saisir le sens.

Jean-Jacques Bourdin avait accepté avec son épouse Anne Nivat, l'invitation de Darius Rochebin dans le cadre de son émission Pardonnez-moi du 2 février 2012.**

Au-delà des divergences de points de vue des uns et des autres, observer comment ces trois personnalités parlent d'elles est loin d'être inintéressant.

Certes, l'émission Pardonnez-moi pousse plus à la confidence que d'autres.

Mais justement, une telle approche invite d'autant à mettre en perspective les propos tenus par Philippe de Villiers.


*    https://www.youtube.com/watch?v=KLqerKwzyOY

* * https://www.youtube.com/watch?v=mMKZq4elgck

12/10/2014

Bruxelles, le 2 octobre 2014

lettre-ouverte004-1.jpg


Quand un représentant de la droite souverainiste polonaise s'en prend à un représentant de la droite souverainiste française, on découvre combien les valeurs dites partagées s'offrent soudain opportunes à rappeler.

Dans un contexte international tendu, la lettre ouverte adressée par Marek Jurek à Philippe de Villiers n'a d'autre intérêt que la démarche.

Car c'est l'usage fait par le député polonais de références communes qui apparaît avant tout.

Ainsi est-ce un rapport de force que tient à instaurer le député polonais et non un rappel de valeurs.

Au nom du rassemblement prôné, c'est l'affirmation d'un pouvoir qui s'affiche.

On sait l'amour que voue la Pologne à la Russie, on comprend le rappel à l'ordre lancé à Philippe de Villiers par Marek Jurek.

Les commentaires qui suivent la publication de cette lettre ouverte sur le site des Nouvelles de France sont à lire, eux aussi:

http://www.ndf.fr/nouvelles-deurope/11-10-2014/ukraine-le...