25/01/2013

Fabius, la démocratie parce qu'elle le vaut bien

 

"Le Mexique, dans la décision qui a été rendue, montre qu'aujourd'hui c'est une grande démocratie".

Tels sont les mots que Laurent Fabius a prononcés au point presse de Roissy pour accueillir la jeune Française emprisonnée sept ans au Mexique.

Que le Mexique soit présenté comme une "grande démocratie" par le Ministre des Affaires Etrangères est répercuté par les medias de l'Hexagone de manière à peine critique.

Que Depardieu déclare de la Russie qu'elle est une "grande démocratie" et toutes les rédactions de France et de Navarre hurlent au loup.

Quand lira-t-on en pleine page comme celle ci, l'intitulé en gras, "Le Mexique est une grande démocratie" précédé du nom de Laurent Fabius et suivi de portraits de narcotraficants ou autres gangs de criminels preneurs d'otages qui coupent les oreilles pour les envoyer ensuite aux familles de leurs victimes?

Ici, rien de tout cela. Une jeune victime privée de travail sept ans durant et qui ne songe qu'à en retrouver un en France. 

 

http://www.franceinfo.fr/justice/florence-cassez-ses-prem...

 

 

PAGE-JE-TE-FAIS-UN-DESSIN-RUSSIE-bat.jpg

 


13/01/2013

Gloire à qui?

 

Cliquez sur le lien ci-dessous et allez avec le curseur à la 18e minute de l'émission! Vous verrez comment a été présentée l'information selon laquelle Brigitte Bardot menaçait d'écrire elle aussi à Vladimir Poutine pour obtenir la nationalité russe.

Le sujet avait en effet été traité par le journal télévisé de France 2 qui montrait le président russe en pleine partie de chasse et ridiculisait de fait, la demande de BB, ardente défenderesse de la cause animale.

http://www.prorussia.tv/Journal-hebdomadaire-de-Voix-de-l...

La polémique qui vient d'agiter les esprits de l'Hexagone médiatique et politico-cultuel au sujet de la récente acquisition du passeport russe par Gérard Depardieu a une fois encore mis en évidence la partialité avec laquelle est livrée l'information sur la Russie.

Terre infréquentable,infestée de goulags,d'asile d'aliénés, ainsi apparaît la Russie dans la mediabienpensance qui n'hésite pas non plus à la peindre hantée de mafieux, de tueurs à gages et d'alcooliques.

Stigmatiser à ce point un pays n'est qu'une piètre manière de masquer la misère morale et financière qui affecte l'Occident.
 
Il n'est pas question ici de glorifier la Russie mais d'appeler à davantage d'objectivité dans la considération qu'on lui porte.
 

00:16 Publié dans Culture, Information, Medias, Politique, Pouvoirs, Pratiques | Tags : bb, poutine, france 2, russie, depardieu | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

10/01/2013

France-Russie

 

En marge du torrent de boue qui a coulé dans la mediabienpensance hexagonale pour (re)couvrir la Russie de Gérard Depardieu, il se trouve tout de même des tribunes d'où les regards savent se porter sans mépris ni sans haine.

Cet article d'Alexandre Latsa, journaliste français indépendant qui vit à Moscou, offre une synthèse particulièrement  fouillée et riche de documents.

A chacun d'apprécier ce sujet envisagé de manière globale et loin de visées occidentales avides de noircir l'image d'une Russie qui se développe.

 

http://fr.rian.ru/tribune/20130109/197164950.html

 

01:27 Publié dans Air du temps, Culture, Destins, Information, Medias, Politique, Pouvoirs | Tags : depardieu, russie, medias, mainstream | Lien permanent | Commentaires (26) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

09/01/2013

Lynchés

 

Depardieu aurait dit vouloir interpréter le rôle de DSK parce qu'il ne l'aimait pas. Il est possible qu'il nuance désormais sa position.

Après le lynchage médiatique dont il a été et continue d'être l'objet, l'acteur franco-russe risque bien de pouvoir d'autant mieux incarner le personnage de DSK!

Ni Dominique Strauss-Kahn ni Gérard Depardieu n'ont jusque là été mes personnalités préférées.

Mais avoir assisté à tant de haine déchaînée contre eux oblige à la réflexion.

Non, DSK n'est ni un saint ni un ange.

Pas davantage Depardieu.

Mais qui peut se targuer de l'être pour oser porter son mépris et sa détestation jusqu'à se réjouir de voir à terre des êtres qui ont été au sommet?

 

08/01/2013

Liberté de désinformer

 

En Mordovie, région de la Russie, qui sait pourquoi Gérard Depardieu s'y est rendu?

Thierry de Cabarrus, chroniqueur politique au NouvelObs a la réponse. 

Selon lui, l'acteur français se croyait persécuté par les autorités françaises et Vladimir Poutine n'a d'autre but que de l'instrumentaliser.

Poutine l'envoie à 640 km de Moscou, dans la capitale de la petite république de Mordovie, qui n'est pas particulièrement touristique.

En fait, je pense (et j'espère) qu'il l'ignorait bel et bien quand il est monté dans l'avion pour Saransk, mais cette région conquise par Ivan le Terrible au XVIe siècle possède un camp de prisonniers dans lequel se trouve l'une des deux chanteuses membres du groupe Pussy Riot. (...) en devenant le voisin de la chanteuse contestataire aujourd'hui prisonnière, il cautionne, qu'il le veuille ou non, cette décision digne d'une dictature.

N'en déplaise à Monsieur de Cabarrus, en se rendant en Mordovie, Gérard Depardieu allait rejoindre son ami de longue date, le directeur des Archives du cinéma.

Or il se trouve que cet ami, directeur des Archives du cinéma s'appelle Nicolaï Borodatchev, qu'il est originaire de Mordovie et qu'il s'y trouvait pour fêter Noël orthodoxe qui se célèbre le 7 janvier.

En toute logique, c'est donc là, chez lui à Saransk que Nicolaï Borodatchev a invité son ami Gérard Depardieu.

Voilà ce que Monsieur de Cabarrus ignore ou tait. 

Quant à savoir qui a instrumentalisé qui, la question vaut pour les Pussy Riot. On ne peut faire l'impasse d'un tel soutien mondial apporté à trois illustres inconnues du milieu punk russe. Car oui, personne ne les connaissait avant que toutes les fées du showbiz et des medias réunis ne se penchent sur leur sort. 

Mais là encore, Monsieur de Cabarrus a la réponse: Poutine, le dictateur qui invente mille façons de demeurer au pouvoir, qui enferme les jeunes filles  dans des geôles malgré la désapprobation mondiale, qui soutient Bachar El Assad, le monstre sanguinaire de la Syrie, utilise Gérard Depardieu comme un vulgaire pantin.

La liberté d'expression équivaut-elle à s'ériger en juge et à désinformer dans le seul but de dresser le procès en règle du président d'un pays étranger?

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/754521-depardieu...

 

00:47 Publié dans Culture, Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : depardieu, poutine, de carrabus, mordovie | Lien permanent | Commentaires (30) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

06/01/2013

Vandales

 

Dans un article publié par "Le Figaro" au sujet du coup de fil passé entre François Hollande et Gérard Depardieu, celui-ci expose à un de ses amis, une des raisons de son amertume:

Mon père ne savait ni lire ni écrire, et moi, par moi seul, je suis devenu celui qui peut défendre les grands écrivains de mon pays! Est-ce que je mérite que l'on me traite comme cela?

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/01/04/01016-20130104ARTFIG00603-depardieu-hollande-les-dessous-d-un-coup-de-fil.php

Pour qui s'interroge sur le sens d'un patrimoine culturel, ces propos de Gérard Depardieu ne peuvent laisser indifférent. 

Car ce cri du coeur pointe une tout autre manière d'envisager la vie. Celle qui donne encore son sens et sa valeur à une culture et à ses symboles..

Partir en guerre contre eux fut l'objectif des Pussy Riot qui n'ont eu de cesse de le déclarer. La suite, on la connaît. Deux ans de prison pour actes de vandalisme.

D'autres jeunes gens ont été condamnés pour avoir saccagé le mur d'une synagogue à Orenburg en 2009. La justice russe leur a infligé des peines de 5 et 6 ans d'emprisonnement.

Qu'attendent les écologistes parisiens pour demander de les élever au rang de citoyens d'honneur?

http://www.newsru.com/crime/05jun2009/bonssina6ysentural....

 

13:36 Publié dans Culture, Justice, Politique, Politique française, Pouvoirs, Religions | Tags : depardieu, russie, vandalisme | Lien permanent | Commentaires (28) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

05/01/2013

Cohn-Bendit, EELV, l'honneur perdu des crétins

 

La classe, Daniel Cohn-Bendit!  

Jean-Marc Ayrault fait figure de minable à côté de lui.

Ecoutez, c'est ici: 

http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/04/daniel-cohn-bendi...

Pendant ce temps-là, ses amis écolos de Paris veulent rendre les Pussy Riot citoyennes d'honneur de leur ville.

C'est vrai que des performances telles que l'organisation d'une orgie dans un musée ou l'ntroduction d'un poulet dans un vagin telles que les ont réalisées les punks russes, valent bien d'être élevée au rang d'une Aung San Suu Kyi déjà auréolée du titre.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/01/04/97001-201301...

  

00:12 Publié dans Culture, Medias, Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : eelv, cohn-bendit, depardieu, bb | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

04/01/2013

Pussy Riot, Mailly et les autres

 

Que la France accueille Inna Shevchenko sur son territoire pour son soutien aux Pussy Riot est un acte démocratique.

Que la Russie accueille Gérard Depardieu, non.

Normal dans un Hexagone au Président qui s'est autodécrété tel.

Jean-Claude Mailly a donc choisi son camp.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/01/04/97002-2013010...

Il est vrai que la carrière de ces jeunnes femmes a de quoi faire pâlir Gérard Depardieu!

La comparaison était inévitable, qu'on le veuille ou non. L'est-elle vraiment?

Pour quiconque veut orienter le débat, elle se doit de l'être. 

Pour qui cherche à s'interroger sur les valeurs que véhiculent les uns et les autres, on se hâtera peut-être moins de lancer des jugements à bras le corps et à tout va.

 

 

13:05 Publié dans Culture, Medias, Politique, Politique française, Pouvoirs, société | Tags : depardieu, pussy riot, mailly, poutine | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg