23/08/2011

Drogue, non, alcool, oui.

 

Les jeunes UDC valaisans devront réviser leur copie.

Certains le savaient délà, l'information le confirme, la voix d'Amy Winhouse ne s'est pas éteinte sous les effets de la drogue.

La consommation d'alcool par la chanteuse avant sa mort a par contre été avérée.

Cependant, rien ne prouve que l'alcool a tué la chanteuse.

http://www.europe1.fr/Musique/Winehouse-n-est-pas-morte-d...

http://www.lepost.fr/article/2011/08/23/2574319_amy-wineh...

 

Au Valais, on appréciera.

A suivre donc.