ecologie

  • La Terre

    Imprimer Pin it!

    Image.jpg

    Ce proverbe indien navajo circulait, un temps, sur un réseau social, Facebook pour ne pas le nommer. 

    Depuis que l’homme s’est érigé centre du monde, inutile de lui rappeler qu’il n’en est qu’un micro élément.

    Après tout, c’est vrai, il ne s’agit là que d’une manière de voir et à chacun la sienne. 

    Sauf qu’il y a une humilité à ces paroles. 

    Mais ainsi va la vie qu’elle excite toute une panoplie de pulsions, des plus nobles aux plus viles. Et que ce genre de rappel peut passer à côté d’autant de passions en tous genres.

    Pour des siècles encore ou pour un avenir brandi en forme de menace, allez savoir!

    Le fait est que la négligence avec laquelle on traite notre planète pèse lourd face aux réactions qui tentent de s’y opposer. 

     

  • Entre héroïsme et férocité

    Imprimer Pin it!

    91708078-vmo2dp71-renardarctique2.jpg

    La nature, ses végétaux, ses animaux, sont souvent présentés par opposition à une humanité qui en serait peu soucieuse et les malmènerait.

    Concevoir la nature  et ses espèces tels des idéaux que saccagerait l'homme, équivaut à trop de noirceur pour celui-ci et de candeur pour celle-ci.

    Quatre documentaires ont été réalisés en Arctique et en Antarctique.

    On y observe s'y dérouler la vie de diverses espèces animales.

    Face à des conditions extrêmes et peu clémentes, on constate autant de tendresse, de solidarité et de prévoyance que d'instincts primaires et brutaux. 

    Un oisillon, par exemple, est piétiné à mort au sein même d'un rassemblement d'oiselles adultes.

    D'autres comportements cruels sont filmés entre animaux.

    La nature est belle, dans ces contrées.

    Autant que la lutte pour la vie y est féroce. 

    A voir ici:  

    http://www.dailymotion.com/video/x8g7ub_planete-terre-les-monde-de-glace-1_animals?start=7
     
  • Election sans contenu

    Imprimer Pin it!


    Cette présidentielle française qui se profile est sans contenu.

    Dominique de Villepin avait un projet, il n'a pas été entendu. Pourquoi?

    Tout a été écrit et son contraire.

    Le résultat est désormais là.

    Il ne reste plus que les calculs de probabilité pour échapper au pire sans même viser le meilleur.

    Pas de quoi enthousiasmer les foules.