12/06/2013

Enfances en question

 

Mémoire rendue aux enfances volées* ici, hommage à un jeune homosexuel noyé au XVIe siècle là*, articles et conférences sur les familles arc-en-ciel*, la sensibilisation à l'enfance est de mise à Genève.

On le sait, le combat se mène ici en Suisse comme récemment en France pour ouvrir le mariage aux couples de même sexe.

Au nom de l'amour et du droit à l'enfant.

Ce droit, pour se défendre, peut certes s'évaluer à la mesure d'autres qui ont brutalisé l'enfance.

Dans ce cas, poser les vraies questions que soulèvent la procréation médicalement assistée et la gestation par autrui auxquelles recourraient les couples homosexuels pour satisfaire leur droit à l'enfant, serait aussi bienvenu que le retour sur images de passés douloureux.

Un enfant porté par le ventre loué d'une mère vivra-t-il la parentalité comme un enfant arraché par l'Etat à ses parents? 

Et même, pourquoi comparer sinon parce que souvent les cas d'enfances malheureuses surgissent comme pour signifier qu'elles ne seraient pas le seul fait de familles dites arc-en-ciel.

Si les tragédies familiales du passé doivent être rappelées, il n’est pas inutile non plus de prévenir celles du futur.

 Car se targuer de défendre l’enfance ne se limite pas à évoquer les dégâts passés d’un Etat. Mais à anticiper les possibles dommages à venir qu’un Etat cautionnerait au nom du droit à l'enfant.

Texte paru dans l'édition papier de La Tribune de Genève du 18.06.2013 en p.13


http://www.saintgervais.ch/programme/detail/exposition-enfances-volees-regards-et-temoignages- d-enfants-places

http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:1lR9...

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/suisse-plusieurs-...