féminicide

  • Féminicide, un terme controversé

    Imprimer Pin it!

    Le Monde consacre un article intéressant à ce terme, diversement accepté et qui est de plus en plus entré dans le langage courant.

    Si Le Petit Robert l’a reconnu, ce n’est pas le cas du Petit Larousse. Quant à la magistrature française, elle reste partagée, elle aussi. 

    Car le terme de féminicide, est défini en tant que « meurtre d’une femme, d’une fille en raison de son sexe. ».

    Que la violence qu’un homme exerce envers une femme le soit tout simplement parce qu’elle est une femme est une vision orientée.

    D’ailleurs selon les personnes qui défendent l’usage de « féminicide »  c’est la société patriarcale qui est visée à travers l’usage de ce terme.

    Cela dit, en dehors des cas les plus graves et qui entraînent la mort, il serait bon de distinguer la violence conjugale de la violence faite aux femmes en dehors du couple.

    Même si le triste résultat est le même, les raisons peuvent différer.

    L’agression subie au sein du couple ou de la famille est autrement plus complexe à traiter dès lors que les sentiments s’en mêlent et s’emmêlent. 

    Rien de plus douloureux que de subir la violence d'un conjoint qui va obliger à le traîner en justice.

    Déjà que la honte subie par une agression d’un inconnu retient nombre de femmes de porter plainte, lorsqu'il s'agit du compagnon ou de l’époux, d’autant plus!

    C’est pourquoi le problème est si sensible. 

    Alors oui, on encourage les femmes à agir en justice. Cela peut aider certaines, d’autres, au contraire, resteront marquées tant la démarche est lourde.

    Le cas d’une jeune-fille violée avait été cité dans un journal, il y a de cela dix ans. On apprenait qu’à la suite du procès, elle s’était pris la vie.

    Comme quoi, si la solution à la violence existait, elle se connaîtrait...