04/01/2018

Réseaux sociaux

Capture d’écran 2018-01-04 à 22.26.24.png

Dans le cadre d’une discussion relative aux réseaux sociaux, une amie qui se reconnaîtra, émettait une remarque que je souhaite partager ici avec vous.

Selon elle, plutôt que de favoriser l’échange de points de vue, ces plateformes apparaissaient plutôt susceptibles de creuser un fossé entre personnes d’opinions diverses.

Le fait de se retrouver entre « ami(e)s » du même avis, conforterait-il sinon renforcerait-il l’assurance d’être dans le vrai?

A y regarder d’un peu près, la question vaut d’être posée.

Il suffit, en effet, de tenter juste la nuance au sein d’un groupe de personnes dont les propos se rejoignent pour louer ou incriminer telle situation ou telle personnalité, pour constater que l’on perturbe vite le sentiment d’être tous du même avis.

Dès lors, le risque est bien réel que se rassemblent des opinions qui rejettent toute controverse et se confortent à coup de « j’aime » et autres signes d’approbation.

Exclure l’intrus qui pense autrement, voici en effet, ce qu’un réseau social est susceptible d’encourager.  

Tout reste, cela va de soi, une question d’usage. Et si certains privilégient l’entre-soi, d’autres savent profiter des multiples ouvertures proposées par autant de plateformes d’échanges.

 

22:59 Publié dans Air du temps, Pratiques, société | Tags : facebook, groupes d’opinion, like | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

04/03/2015

Dénoncer

7543872.jpg

Or donc, une dénommée Agnès LECOMTE s'est mis en tête de dénoncer des pages, des groupes et des profils Facebook pour "incitation à la haine".

Et voici que cette activiste a de quoi se réjouir, elle a reçu le soutien de Cécile VAISSIE qui n'est pas en retard d'une dénonciation à en lire ces lignes... lamentable dénonciation signée d'une certaine Cécile Vaissié...http://fenetressurcour.blogspot.ch/2009/04/le-canard-vais...

Il se trouve que la page Facebook que j'ai créée pour interroger la neutralité de la Suisse dans le cadre de la guerre en Ukraine, a elle aussi été retenue sur la liste de la vigilante Agnès LECOMTE. 

Pas de chance pour elle si elle veut la signaler aux autorités suisses, celles-ci ont déjà été prévenues. Et oui,j'ai moi-même informé le Département Fédéral des Affaires Etrangères (DFAE) de mes divers articles et autres interview. Et ce ne sont pas de simples accusés de réception que j'ai reçus en retour mais des réponses qui ont favorisé un échange de points de vue.

A l'évidence, la conception de la liberté d'expression doit avoir un autre sens pour Agnès LECOMTE et son admiratrice VAISSIE.

Etre l'auteure d'un livre sur la liberté* et féliciter la dénonciation, il fallait tout de même y songer. Voici qui est fait.

http://www.bibliothequesonore.ch/livre/21241


21/12/2011

Révélations sur Facebook

 

Mais qui a dit qu'il avait fallu attendre Facebook pour être mis à nu?

La rumeur officie bien en amont de ce réseau, pâle reflet de ce qui se raconte dans le plus grand des secrets au coin d'une rue, d'un comptoir de bar, tabac ou autre et qui exige de ne surtout pas être divulgué!

La bonne affaire que ces confidences qui doivent rester dans la plus stricte intimité et qui se hâtent d'être répercutées hors des alcôves, niches ou officines qui devaient les retenir et les contenir.

Facebook, Grand Révélateur parmi les Grands? Non, on est bien loin du compte.

 

 

 

 

12:53 Publié dans Air du temps, Humeur, Information, Medias | Tags : communication, facebook, infos, intoxe, exister, partager, vivre, survivre | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg