07/08/2016

Genève, fausse alerte à la bombe et réactions

Capture d’écran 2016-08-07 à 13.25.44.png

 

Quand la Présidente du Salon du livre et de la presse de Genève, par ailleurs, journaliste, critique littéraire et déléguée à la politique du livre à Lausanne, fait part de son point de vue sur la fausse alerte à la bombe survenue à l’aéroport de Genève le 27 juillet dernier*, qu’en conclure?

Qu’elle ironise?

Qu’elle loue, au contraire, la démarche d'une femme jalouse dont elle écrit qu’elle serait une héroïne?

La remercier, comme elle s’y emploie, au nom de toutes les femmes démontre aplomb ou sarcasme, à choix.

Le fait est que toutes les femmes, si elles le souhaitent, auront de quoi s’interroger.

Non pas sur la fausse alerte à la bombe, ses raisons et ses conséquences qui ont été jugées* mais sur l’inspiration d’Isabelle Falconnier:

http://www.hebdo.ch/hebdo/chroniques/detail/meapasculpa-a...

 

*  http://www.tdg.ch/geneve/grand-geneve/auteure-lalerte-bom...