28/05/2013

Monsieur Hollande, les maux ont un sens!

 

Monsieur Hollande rappelle le sens des mots.

Ainsi décrète-t-il que résistance ne peut se concevoir que dans le cadre de la deuxième guerre mondiale.

C'est faire peu cas du sens de la langue elle-même et de son usage!

Si la rhétorique est loin d’échapper au président de tous les Français par les nombreuses figures et autres tropes auxquels il goûte sans modération, le voici qui s’offusque?

S'il en est un qui a su manipuler les termes de la langue pour y faire passer ses promesses de campagne, c'est bien François Hollande.

Le mariage pour tous en reste la preuve la plus évidente.

Car la loi promulguée par ses soins le  18 mai dernier ne visait que le doit à l’enfant revendiqué par les couples homosexuels. Or seul le mariage donne accès à la filiation.

Les maux dont se plaint Monsieur Hollande ont donc un sens. Et l’abus de langage auquel renvoie  mariage pour tous,  certains Français ont su le lire.

http://www.franceinfo.fr/politique/francois-hollande-et-l...

 

27/04/2013

Filiation pour tous

Comment un débat sur le droit à la filiation est-il devenu celui sur l'homosexualité?

Cette question doit être posée tant on observe de dérives et d'amalgames intolérables.

Ainsi, marquer une réserve vis-à-vis du désir qu'ont manifesté les couples homosexuels de se marier est-il le plus souvent taxé d' attitude homophobe.

A l'heure où le nombre de mariages ne cesse de décliner, évoquer l'amour pour contracter un mariage entre homosexuels relève de l'angélisme tant on sait combien l'institution du mariage ne l'exige pas et combien de mariages contractés par amour se sont soldés par autant de divorces.

Non, accorder le droit de se marier aux homosexuels en France est le passage obligé pour que ceux-ci bénéficient du droit à la filiation qui en découle directement.

En 2011 et 2012,toujours en France, 241 000 mariages ont été célébrés. On est loin du record de 416 500 mariages. C'est que les couples optent de plus en plus pour le pacs : 2 pacs ont été conclus pour 3 mariages en 2009, soit 203 000 Pacs en 2010.

Alors? 

Le problème est que  dans l'hypothèse d'un couple homosexuel pacsé, la filiation ne peut être établie qu'à l'égard d'un des partenaires: le géniteur (la mère biologique ou le père biologique).

Ainsi, le partenaire homosexuel à l'égard duquel la filiation n'est pas établie ne dispose ni de l'autorité parentale ni des avantages fiscaux à l'égard de l'enfant.

Telles sont les vraies motivations des couples homosexuels. Dans ce cas, demander la filiation  pour tous aurait eu au moins le mérite de la clarté sinon de l'honnêteté.

Mais alors, le risque eût été que tous revendiquent ce droit, jusqu'aux personnes les plus débilitées, ce qui n'aurait sans doute pas eu l'heur de plaire... à tous.

http://www.planetoscope.com/lamour/699-nombre-de-mariages...

http://pacs.comprendrechoisir.com/comprendre/pacs-et-fili...