01/02/2017

La justice du fiel et du venin

Capture d’écran 2017-02-01 à 22.24.19.png

                                                                                                      capture d’écran: RTS

Il fallait entendre Franz-Olivier Giesbert, ce 1er février dans le cadre du 19:30 de la RTS. Interrogé par Darius Rochebin sur l’affaire Fillon, le journaliste français a été très clair:

http://www.rts.ch/info/monde/8355245-dans-l-affaire-fillo...

Il n’est d’ailleurs pas le seul à dire que le dégât est avant tout et surtout d’ordre moral, pour François Fillon alors qu’il n’y aurait rien d’illégal à ce qui lui a été reproché. Certes, la justice le dira.

En attendant, la nature humaine se révèle dans toute son ampleur.

Déjà par le fait de révéler une information juste quand il faut alors que la pratique à laquelle se serait livré le candidat à la présidentielle du parti Les Républicains ne date de loin pas d’hier et devait sans doute être connue.

Ensuite par la nécessité que ladite information soit reprise en boucle pour atteindre le plus grand nombre de citoyennes et de citoyens.

Enfin et justement, par la déferlante de réactions à une affaire montée en épingle dans le seul but d’abattre un homme. 

Car la justice que pensent exercer celles et ceux qui n’expriment que jalousie, aigreur et haine ne construit strictement rien mais leur permet de déverser fiel et venin.

 

12/06/2011

Chirac selon F.-O.Giesbert

Selon le journaliste Franz-Olivier Giesbert, interrogé ce soir par Laurent Delahousse au JT  de France 2, la "petite phrase" de Jacques Chirac "Je voterai Hollande" serait à prendre au sérieux.

L'alibi de "l'humour corrézien", évoqué ensuite par l'Ancien Président de la République française pour se justifier, ne serait pas crédible aux yeux du journaliste.

Humoristique ou non, la déclaration de Jacques Chirac, pour autant qu'on persiste à lui accorder de l'importance, risque bien d'en avoir plus que prévu.

Qu'il en aille ainsi choque certains Français englués dans des difficultés quotidiennes autrement plus conséquentes que celle d'évaluer le poids d'une "petite phrase".

Pourtant, au cas où l'élection présidentielle aurait encore un sens, ce qu'on lui souhaite, chaque mot compte. Ainsi en va-t-il de même de ceux prononcés sans gêne et retirés ensuite.

 

20:38 Ecrit par Hélène Richard-Favre dans Politique françaiseLien permanentCommentaires (1) |Trackbacks (0)Envoyer cette note | Tags : 2012psprimaireshollandejuppéchirac del.icio.us |Digg! Digg Facebook

20:42 Publié dans Medias, Politique, Politique française | Tags : fog, chirac, hollande | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg