03/02/2012

Hollande à l'hôpital

 

François Hollande,  interrogé sur les conséquences de son enfarinage de mercredi dernier, affirme dans Le Point.fr*,  ne "rien" vouloir "changer" dans la manière de s'adresser aux Français. On apprend toutefois qu'il bénéficie désormais d'un dispositif renforcé et c'est  lors d'une visite dans un hôpital parisien qu'il s'exprime.

Quelle délicatesse de sa part...Cependant, on ne précise pas de quel hôpital il s'agit, pas davantage non plus dans lequel de ses services François Hollande s'est déplacé.

Une nouvelle rencontre avec son enfarineuse aurait pourtant pu lui valoir quelques points de plus pour les prochains sondages, y aurait-il songé et se serait-il ravisé? Il est vrai que tout geste inconsidéré de sa part pourrait lui valoir, à lui aussi, un traitement pas forcément de faveur...

Quand la politique rejoint la psychiatrie, c'est tout une histoire qui se déroule et qui ne manque pas de se rappeler à chacun.

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/02/03/psychiatrie-et...

*http://www.lepoint.fr/politique/election-presidentielle-2...