12/04/2012

5e, Eva Joly

Et voici la lettre d'Eva Joly aux Français de l'étranger:

 

Chères concitoyennes,
Chers concitoyens,

Les difficultés auxquelles la France fait face sont le résultat de crises multiples, financière, énergétique, sociale, sanitaire, économique et environnementale. Face à ces défis, l’écologie politique est la solution.

Je suis une candidate de convictions ; ce que je vous propose est un renouveau fondé sur la justice et l’écologie. Mon programme est réaliste et ambitieux ; il ouvre la voie à de nouvelles politiques :

1) Protéger la planète pour préparer l’avenir
2) Créer des emplois et lutter contre la vie chère
3) Construire une république exemplaire
4) Bâtir une société ouverte et apaisée
5) Choisir une Europe fédérale pour changer le monde

J'ai voulu développer ces thématiques dans une vidéo à l'adresse des Français de l'étranger :

Video : Eva Joly

Notre pays peut faire de très grand progrès en appliquant ces propositions. Il ira plus loin encore en portant cette vision de justice et d’écologie aux échelons européen et international. Parce que la résolution des crises passe par une plus grande solidarité internationale, via une Europe fédérale et une mondialisation régulée. Nous avons besoin d’une Europe politique pour reconstruire la souveraineté citoyenne face aux marchés. Nous avons besoin d’une politique étrangère nouvelle pour en finir avec la Françafrique, la fracture Nord-Sud et le pillage des ressources naturelles.

Français de l’étranger, votre expérience hors de nos frontières est un atout pour comprendre ce contexte international, ses bénéfices et ses travers et pour inscrire la France dans des échanges internationaux vertueux. Vous êtes aussi cette France cosmopolite et ouverte, qui semble malheureusement s’effacer au fil des discours et des politiques de Nicolas Sarkozy.

C’est parce que vous êtes un atout que certaines politiques sont menées en votre direction. Elles ont malheureusement été dégradées par les mesures prises ces dernières années. Je souhaite au contraire améliorer l’accès à l’enseignement français à l’étranger, valoriser la plurinationalité, faciliter votre protection sociale, maintenir le principe de non double imposition, consolider notre réseau consulaire et culturel. Je vous invite à découvrir nos priorités pour les Français de l’étranger, ainsi que ma profession de foi, envoyée ces jours-ci à tous nos concitoyen-ne-s.

Le 22 avril, vous avez l’opportunité de faire un choix de société pour la France. Je vous propose une politique faisant le pari de l’écologie, de la justice et de la solidarité internationale. C’est le choix le plus durable, celui du vrai changement !

Votez juste, votez Eva Joly !

 

04/02/2012

Claire Seguin, enfarineuse de François Hollande

Le 30 octobre 2010, Claire Seguin dresse son autoportrait sur son blog*:  Je suis une femme de 45 ans, célibataire, sans enfants. Issue d’un milieu modeste, j’ai fait des études longues : après un bac littéraire brillamment obtenu (mention très bien), et des années de classes préparatoires Lettres au Lycée Michel Montaigne de Bordeaux (années que j’ai détestées), j’ai obtenu à Paris un Doctorat de Littérature contemporaine et une Licence d’Histoire de l’art. Après plusieurs années de chômage, je suis entrée dans l’Éducation nationale, où j’ai été professeur certifié de Lettres modernes, à Amiens puis à Roubaix, pendant 7 ans. Dès mon année de stage, j’ai fait l’objet de harcèlement dans l’Éducation nationale, tant de la part de la hiérarchie que de la part du personnel enseignant. J’ai démissionné le 13 novembre 2007. Je vis actuellement à Lille.

Que penser et que dire d'une femme dont on n'a aucun autre écho que ses propos livrés au public et les effets qu'ils ont eus?

Peu ou pas grand chose par respect et par prudence vis-à-vis d'une situation inconnue. Néanmoins, ne pas y réfléchir serait cultiver une ignorance sur des faits avérés et répétés de traitements qui peuvent et doivent se discuter.

Car trop de zones d'ombres et de jugements partiaux entourent la maladie psychique avérée ou non. En l'occurrence et pour ce qui concerne cette femme, on aimerait tout de même bien savoir ce qu'il en est et surtout ce qu'elle deviendra. Car même si elle manifeste une grande sensibilité, en quoi doit-elle être considérée comme dérangée? Si c'est pour son geste, on peut certes admettre qu'il déroge aux règles de la politesse et de la bienséance. Sans importance, pourtant selon certains et au regard d'autres graves contextes politiques.

Et cependant, ce qui arrive à Claire Seguin peut concerner n'importe qui, soudain accablé par trop de pressions insurmontables. Dans ce cas, faut-il considérer que toute personne surmenée soit sujette à traitement psychiatrique?

La question ne se pose pas qu'en France et exige d'être cnsidérée pour recevoir des réponses affinées.

http://unmicrosousvotreoreiller.unblog.fr/claire-seguin/