14/12/2017

L’amour, le désir, loin du sexisme et pas qu’au cinéma

Capture d’écran 2017-12-14 à 12.44.29.png

La guerre des sexes devrait-elle avoir lieu qu’on ne saurait mieux s’y prendre. A accorder autant d’importance à des affaires qui n’ont, en somme, de nouveau que l’attention qu’on leur porte, on ne cultive que divisions et conflits.

Quel intérêt à entretenir d’aussi récurrentes histoires qui n’ont de fondements qu’autant de comportements masculins déviants?

Pourquoi ne pas, dans ce cas aussi, évoquer ces femmes qui parviennent à ruiner la vies d’hommes? Ils sont nombreux à avoir eu à subir des charges qui les ont mis à plat.

Les relations entre femmes et hommes sont aussi complexes que multiples dans leur manière de se réaliser. Mettre sans cesse en avant des harceleurs, des abuseurs et des violeurs, c’est réduire la gent masculine à ce qu’elle a de plus vil. 

Il ne s’agit donc pas là de minimiser les cas de violences faites aux femmes, surtout pas. Mais de ne pas cultiver autant d’animosité envers les hommes.

Le machisme, le féminisme sont des manières de considérer, pour le premier, la femme, pour le second, l’homme. Mais entre ces deux partis pris, existe une foule de regards que les deux sexes se portent de manière mutuelle.

Oui, amour et désir sans déviances existent! Parlons-en, voyons-les, écoutons-les au lieu de séparer ce qui peut aussi bien unir la femme à l’homme!

 

 

12:54 Publié dans Air du temps, Amour, Avaries, Medias, Pouvoirs, Pratiques, société | Tags : sexisme, femme, homme, amour, désir | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

25/11/2011

Violence (conjugale)

 

Un homme violent témoigne.

Il a écrit un livre où il raconte sa violence vue de l'intérieur, le sien et lorsqu'il ne se rappelle pas tous les détails qu'elle a engendrés, il sollicite la mémoire de sa femme.

C'est fort, c'est sans doute émouvant, quel impact aura cet ouvrage, aux lecteurs de le dire quand ils l'auront lu.

Rousseau est un des premiers à avoir voulu parler de lui sans fard pour se justifier.

Les conséquences, on les connaît, on a souvent discuté de la valeur de ses Confessions, de ce genre d'écrit et de sa véracité, sachant que l'histoire racontée par soi peut être celle qu'on a voulue qu'elle soit et non celle qui a été.

Ainsi faut-il toujours compter avec le regard de cet autre dont Sartre disait qu'il constituait l'enfer.

Il constitue en tout cas une identité qui risque certes d'être différente de celle qu'on perçoit de soi-même.

On peut, dès lors, admirer ou douter de la valeur de témoignages personnels mais saluer le courage de qui s'y expose pour livrer une part peu louable de soi.

 

http://lci.tf1.fr/france/societe/dans-la-tete-d-un-homme-violent-6840509.html?xtor=EPR-1-493217[--4346--%209h00%20L'info%20-%20TF1%20News%2072018]-20111125-[EMV%20LINKNAME]-146285935@1-20111125090500#voir_commentaires

 

21:32 Publié dans Justice, société | Tags : homme, femme, volence | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

09/11/2011

L'homme sur le banc

Il était sans âge et portait un vêtement usé, peut-être imperméable.

Les propos sur sa condition, il les entendait. Mais son esprit était ailleurs.

Quelque part entre ce ciel qui ne lui indiquait rien et cette terre qui le portait encore.

Son attitude venait de dépasser l'indignation et toute quête de salut.

13:20 Publié dans Avaries, Destins, Discours, Politique, Pouvoirs, Religions, société | Tags : homme, destins, dieu, pouvoir, société, politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg