incivilités

  • Avenir radieux

    Imprimer Pin it!

    Renseignements pris auprès de policiers, l'avenir des cyclistes à Genève paraît assuré!

    Punir les incivilités consistant à emprunter trottoirs ou voies réservées aux TPG serait légalement amendable, m'a-t-il été dit. Une journée d'information à cet égard aurait même été organisée dans le courant de la semaine à l'intention des usagers.

    Néanmoins et même si les comportements de certains cyclistes sont illégaux, ordre aurait été donné à la police de ne pas forcément verbaliser. Dont acte.

    De toutes façons, m'a-t-il été ajouté, vu le nombre d'effectifs, sévir partout serait impossible.

    Autrement dit, la loi est bien là pour punir les cyclistes qui devraient l'être mais leur valeur ajoutée fait qu'ils auront tout loisir de continuer leur parcours tous azimuts sans être inquiétés.

    On sait désormais à quoi s'en tenir.