19/02/2016

Reflets

1072051-16-destinations-a-avoir-vues-avant-de-mourir.jpg

Donc, on l'a bien compris, l'indépendance des médias en Occident est avérée et permet une liberté d'expression à nulle autre pareille ou peu s'en faut.

Ce qui, selon lesdits médias, est loin d'être le cas dans d'autres parties du monde.

Combien de fois n'a-t-on lu ou entendu évoqué le fait qu'en Russie, par exemple, le Kremlin contrôlait tout et que toute voix d'opposition était muselée?

Pour illustrer comment se déroule un débat sur une des plus importantes chaînes de télévision russe, voici:

http://www.1tv.ru/prj/timewilltell/vypusk/41242

Un des sujets de l'émission -qui date du 22 octobre 2015- porte sur l'emprunt de 3 milliards contracté par l'Ukraine auprès de la Russie et que la première s'est déclarée dans l'impossibilité de rembourser.

Pour en parler, la chaîne de télévision Pervij Kanal a invité, entre autre, une journaliste ukrainienne -qui apparaît à la minute 28- et Maxim Yushin, du journal d'opposition Kommersant.

Certes, les échanges y sont en russe mais ils sont vifs sinon musclés. A travers les seules images, les non-russophones auront de quoi se faire une idée de ce qu'est un débat sur un sujet sensible dans ce pays qualifié de dictature par certains grands connaisseurs.

Pour rappel, en France, toute personne estimée tenir des positions trop favorables à la Russie n'est tout simplement plus invitée sur aucune chaîne de radio ni de télévision.

 

17/02/2016

Indépendance des médias, la France socialiste donne l'exemple

 

 

Medias-3.jpg

Heureusement qu'existe la France, connue pour sa liberté d'expression et l'indépendance de ses médias! 

Rien à voir avec d'autres pays sans cesse dénoncés pour le contrôle qu'exerceraient leurs gouvernants.

Non, en France, on a la chance d'échapper à ces oligarchies sans cesse dénoncées ailleurs et pour cause! 

Ici, par exemple, on apprend combien chacune et chacun respecte le conflit d'intérêts:

https://fr.people.yahoo.com/post/139350858598/la-compagne...

Certes, la liberté de la presse permet d'en faire part. 

Le fait est que cela n'inquiétera sans doute pas les concernés.

A moins que...?

 

14/09/2015

"Vous avez été bloqué"

Capture d’écran 2015-09-14 à 11.25.19.png

Depuis que certains sujets de ce blog constituent des réactions aux informations que livrent les médias dits "mainstream", les échanges qu'ils ont suscités avec certains journalistes ont toujours été aussi courtois qu'instructifs et constructifs.

Nul n'a la vérité infuse, on le sait et tout débat ne peut que tenter de l'approcher.

Quant aux divergences d'opinions et de points de vue, elles constituent, le plus souvent, un enrichissement pour autant qu'on accepte de ne pas camper sur ses seules positions.

Que celles qui sont émises ici déplaisent est une chose, une autre de les rejeter au point de leur bloquer l'accès à un réseau social.

Comme en témoigne la photo qui illustre ce sujet, tel est le cas du journal Le Temps, media suisse de référence qui a jugé bon de m'interdir l'accès à son compte Twitter.

Pour un pays dont nombre de mes compatriotes français estiment qu'il est l'incarnation même de la démocratie, l'exemple qui en est donné là est éloquent.

Ce d'autant que ce media suisse de référence ne manque pas une occasion de rappeler comment les médias russes seraient aux prises avec un pouvoir les privant de toute liberté d'expression.

A l'usage qui en est fait par ce media suisse de référence, on comprend que les mots -ou les maux?- n'aient pas le même sens pour tous.

 

04/06/2015

Liberté d'expression ici et là...

Logo_liberte.jpg

Un blogueur bien connu de la plateforme de La Tribune de Genève vient de démontrer son sens aigu de la liberté.

En fait de liberté de parole qu'il défend et dont il conspue les limitations sinon l'interdiction, il excelle.

Monsieur Philippe Souaille, pour ne pas le nommer, s'en prend aux propos tenus par Guy Mettan dans un billet publié hier:

http://guymettan.blog.tdg.ch/archive/2015/06/03/a-quand-l...

Le courageux auteur du blog intitulé La mondialisation humaniste ne mâche pas ses mots pour fustiger le billet du patron du Club suisse de la Presse.

Et pour prouver son ouverture au débat d'idées, ferme les commentaires de son sujet:

http://philippesouaille.blog.tdg.ch/archive/2015/06/04/qu...

Le monde comme il va, c'est ici...

 

26/05/2015

Précisions

02.jpg

En février 2015, il a été estimé par un(e) internaute au pseudo connu de La Tribune de Genève, que l"espace-commentaires" de ce blog était "l'un des endroits les plus violents de la plateforme de la Tribune de Genève." 

La vivacité des échanges que je publie ici n'est que le reflet de tensions observables dans toute société.

Dans ce sens et en dépit de nombre de mes interventions rappelant qu'un blog n'est pas un ring, il apparaît vite impossible de ne pas voir se substituer au débat d'idée, l'attaque à la personne.

J'en ai moi-même été et en reste souvent la cible.

Ainsi, la convivialité tant préconisée par quiconque préfère débattre de manière courtoise, reste-t-elle le plus souvent une vue de l'esprit. 

Que des conflits éclatent dans "l'espace commentaires" de ce blog demeure inévitable tant les sensibilités des internautes qui commentent sont à vif et les opinions souvent tranchées.

Défendre le principe de liberté d'expression est un exercice qui oblige.

Il expose tout autant.

 

 

17:48 Publié dans Air du temps, Avaries, Humanité, Medias, Politique, Pratiques, société | Tags : blog, liberté d'expression | Lien permanent | Commentaires (86) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

08/04/2015

La liberté si je meurs

liberte-d-expression-200x200.jpg

En France, on l'a compris et on l'a vu au mois de janvier dernier, on est attaché au principe de liberté d'expression.

Combien de Charlie, en effet, n'ont-ils défilé dans les rues pour le rappeler?

Est-ce selon ce principe que Nicolas Sarkozy se serait exprimé au sujet de François Bayrou?

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/04/08/25002-20150408ARTFIG00091-pour-nicolas-sarkozy-bayrou-c-est-comme-le-sida-quiconque-le-touche-meurt.php

Alors que l'on estime des sketchs de Michel Leeb qu'il devrait admettre leur dimension racisteil y aurait de quoi,aussi,interroger la tolérance accordée à la culture de ces petites phrases tant prisées par un certain milieu médiatico-politique français.

Que cette petite phrase ait été dite ou non par le Président de l'UMP, la mettre ainsi en exergue comme s'y emploie Le Figaro interpelle, quoiqu'il en soit, le principe de liberté d'expression.


01/02/2015

"Encore un effort, camarades"

lauriers.jpg


L'accueil qui a été réservé à l'un des récents sujets publiés ici-même,

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/01/30/rts-ou-est-l-e...

a été varié, rien de plus normal. 

Sur les réseaux sociaux où il a été partagé et commenté, un éminent journaliste a estimé, pour sa part, les règles de courtoisie et de pertinence enfreintes par un des commentateurs qui a écrit ceci:

Des journalistes en Suisse ? Pourquoi se fouler... on prend les articles de l'AFP et on remplit les colonnes sans vérification ... aucune autonomie journalistique pour l'international, c'est juste lamentable..."

Ces notions de courtoisie et de pertinence laissent perplexe.

En quoi, en effet, leurs règles seraient-elles enfreintes à réagir à une information défaillante?

En quoi l'estime portée aux téléspectateurs s'exprimerait-elle davantage à travers le regard manifestement orienté sur une situation qui mérite bien mieux que cela?

Court-circuiter le sens critique d'un public par des reportages dont on ne précise ni la source ni la raison d'être, c'est le déconsidérer.

Dans ce sens, y réagir est un impératif.

Et ce ne sont pas les tenants et autres défenseurs de la "liberté d'expression" dont on a vu s'afficher tous les Charlie, qui devraient s'en offusquer.

C'est pourquoi, l'invite de cet éminent journaliste, adressée selon la formule bien connue indiquée en titre de ce sujet, relève certes de l'ironie mais n'en démontre pas moins tout le respect porté aux téléspectateurs.