08/01/2015

Ahmed et Franck, morts pour "la liberté d'expression"

stylo-metal-police-nationale-330300_480x347.jpg


Le carnage qui s'est déroulé au siège de Charlie Hebdo n'a pas atteint que "la liberté d'expression".

La fusillade a bousillé des vies consacrées à la défense du citoyen français.

Ahmed Merabet et Franck Brinsolaro étaient policiers, tous deux ont été tués pour avoir été au service de la France.

A l'heure où tant de monde, de par la planète, s'identifie à Charlie, inscrit en caractères blancs sur fond noir, un autre prénom est brièvement apparu lors du Journal Télévisé de France 2, ce 8 janvier.

Sur une pancarte, en effet, on a pu lire le prénom de l'un des des deux policiers morts dans la tuerie du 7 janvier à Paris

Pour rappel, la "liberté d'expression" de Charlie Hebdo a été protégée.

Et c'est en son nom que sont morts deux policiers.

Hommage leur soit rendu ici, à eux et aux leurs.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/01/08/01016-20150108ARTFIG00197-ahmed-merabet-policier-froidement-acheve-au-sol-et-frank-brinsolaro-tue-au-cote-de-charb-qu-il-protegeait.php