modem

  • Bayrou après Sarkozy et Hollande

    Imprimer Pin it!

     

    Et voici le 3e! Dans l'ordre prévu par les sondages ou non, son message personnel arrive après celui de ses deux rivaux.

    A noter, l'absence de logo de campagne.

     

    Message aux Français hors de France

     

    Chère Madame,
    Cher Monsieur,

    Français établis pour toujours hors de nos frontières, expatriés temporaires ou binationaux, vous êtes tous pour moi Français à part entière.  Votre regard sur la France est probablement parmi les plus avertis et les plus objectifs qui soient. Mieux que quiconque, vous voyez les forces et les faiblesses de notre pays, confronté à des mutations profondes de sa société et à une concurrence économique acharnée.

    Notre pays va mal : la dette écrasante qui plombe nos finances publiques, l'effondrement de notre production, l'affaiblissement de l'école, la corruption insidieuse des pouvoirs ont entrainé une profonde démoralisation de nos concitoyens, une crise comme nous n'en avons pas connu depuis les débuts de la cinquième République.

    Pour autant, le redressement est possible. Notre pays a des atouts précieux : sa démographie, son excellence scientifique, sa créativité, l'énergie de sa jeunesse et de sa diversité, son rayonnement à travers le monde...

    Produire pour retrouver le chemin de l'emploi, instruire pour redevenir la meilleure éducation au monde, construire une démocratie digne de ce nom, ce sont les grandes orientations que je propose à nos concitoyens, et que je vous propose que nous portions ensemble. Ce projet porte un nom : la France solidaire. Une France solidaire sur son territoire, mais aussi sur tous les continents du monde, avec chacun de ses ressortissants.

    Votre présence en Europe et partout à travers le monde est une chance pour la France. Vous y faites vivre notamment notre culture et notre langue à laquelle vous connaissez mon profond attachement. Mais je n'ignore pas non plus les difficultés qui se posent encore trop souvent à vous, pour la scolarisation de vos enfants, pour la reconnaissance de votre nationalité ou pour le plein accès à la solidarité nationale en cas de besoin.

    Votre expérience et votre vision depuis l'étranger sont précieuses.

    Je serais heureux de recueillir vos avis et analyses. Vous pouvez me les transmettre à :
    francaisdeletranger@bayrou.fr

    Si vous partagez mon projet de rassemblement pour notre pays, vous pouvez aussi vous associer à ma démarche en cliquant sur le lien suivant : http://www.bayrou.fr/volontaires

    Par ailleurs, je me permettrai de m'adresser de nouveau à vous dans les jours qui viennent, pour évoquer les questions spécifiques liées à votre condition de Français établis hors de France.

    Dans cette attente, je vous prie de croire à l'assurance de mes sentiments les plus cordiaux.

    François Bayrou

     

  • Voix et porte-voix

    Imprimer Pin it!

    Monsieur Antoine Vielliard sur son blog*, écrit au sujet des 500 signatures que Si Dominique de Villepin ne les réunit pas c'est que sa candidature n'est pas sérieuse. Merci à lui d'en savoir davantage que tous au sujet des motivations de l'Ancien Premier Minsitre.

    Mais comme si cela ne lui suffisait pas, il poursuit ainsi: La semaine dernière lors du déplacement de François Bayrou je prenais en charge des journalistes qui me racontait les premiers déplacement de "Villepin" lorsqu'il "faisait semblant d'être candidat" (sic). Ils décrivaient les groupes de soutien très curieusement très représentatifs de la sociologie française et qui hurlait avec une étonnante hardeur leur soutien à leur candidat.. et que les organisateurs remerciaient d'un petit billet."

    Là, Monsieur Antoine Vielliard, vous franchissez la ligne et vos propos sont diffamatoires.

    Outre le fait qeu vous vous portez garant de racontars invérifiables de journalistes, vous les répandez de manière telle qu'on se doit d'y réagir. J'ai écrit à cet égard un sujet de blog* que je vous invite à consulter à votre convenance. Vous y trouverez quelques commentaires pour votre gouverne et surtout celles de nos lecteurs. En voici quelques extraits:

    "Les journalistes décrivaient les groupes de soutien de D.de Villepin...qui hurlaient avec une étonnante hardeur leur soutien...que les organisateurs remerciaient d'un petit billet"!?J'ai failli m'étrangler en lisant ça. J'ai accompagné plusieurs fois DdV dans ses déplacements, ses soutiens l'accompagnaient avec hardeur c'est vrai, mais quels billets? C'est parfaitement mensonger, diffamatoire même!

    "ces derniers temps et on ne compte plus les deplacements de DdV, des que l'occasion lui est fournie.Là à Argenteuil.L'occasion de mesurer son degré de conviction ne manque pas et, il plaide, c'est son métier, avec une force telle que peux resistent à son entrain, qui balaie tout. Quand aux petits billets, glissé pour faire la claque c'est la figure de celui qui repand de telles rumeurs que je claquerai bien s'il ne portait sa bassesse dans son nom.

    Stupidité, diffamation. Je ne sais pas qui a inventé ces idioties, c'est malhonète d'affirmer de telles saletés . Dominique de Villepin , n'est pas Rockfeler. Il a peut-être donné un billet de vingt euros à quelqu'un pour aller lui chercher un casse croûte, car il fait sa campagne sans grands moyens, c'est un gars qui n'hésite pas à prendre le train en seconde classe et à manger sur le pouce. Sa change des autres candidats et çà gène.Il n'a jamais fait semblant d'être candidat, anneries, s'il avait fait semblant, il n'aurait pas été candidat. Si vous soutenez F Bayrou de cette façon, vous le déservez. De toute façon, F Bayrou n'a pas l'étoffe d'un président, peut-être d'un premier ministre, tout juste.

    Et pour le reste, si vous estimez que changer d'avis au cours d'une vie est reprochable, libre à vous. La fidélité en est une qualité,  l'incapacité de revenir sur une erreur de jugement non.

    Ainsi, que Dominique de Villepin ait pu être à l'origine de la création de l'UMP -comme vous me le rappelez aussi sur votre blog- mais en restituer sa carte d'adhérent en 2010 ou qu'il ait pu être favorable autrefois à l'anonymat des signatures et plus maintenant vous choque-t-il.

    Mais que François Bayrou ait navigué dans tous les sens pour se faire une place sinon la trouver, cela ne semble pas vous avoir perturbé outre-mesure.

     

    *   http://portevoix.blog.tdg.ch/archive/2012/02/01/parrainages-presidentiels-75-des-maires-s-abstiennent.html

    ** http://billets.blog.tdg.ch/archive/2012/02/02/bf1f4f673ea7538d5ab0b422161390bb.html

     

     

  • Triste Modem

    Imprimer Pin it!

    Et voici ce qu'on lit sur ce blog d'Antoine Vielliard* auquel je m'adresse depuis quelque temps déjà et qui, enfin s'exprime sur le sujet qu'il a longtemps occulté et sur lequel je lui demandais de se prononcer.

    Une telle manière de répondre oblige à y réagir non seulement sur le blog en question mais ici aussi.

    Car écrire en écho de la bien-pensance médiatique est affligeant pour qui prétend soutenir le candidat du Modem.

    En effet, force est de constater que le sens critique d'Antoine Viellard est bien aiguisé par la presse acquise à l'hypothétique et probable candidat, pour l'heure encore actuel Président de la République française, pour écrire que "Si Dominique de Villepin ne les réunit pas c'est que sa candidature n'est pas sérieuse. La semaine dernière lors du déplacement de François Bayrou je prenais en charge des journalistes qui me racontait les premiers déplacement de "Villepin" lorsqu'il "faisait semblant d'être candidat" (sic). Ils décrivaient les groupes de soutien très curieusement très représentatifs de la sociologie française et qui hurlait avec une étonnante hardeur leur soutien à leur candidat.. et que les organisateurs remerciaient d'un petit billet."

    Rappeler que cette même presse pousse la candidature que soutient Antoine Vielliard serait un euphémisme et pourtant...

    Bonne chance à lui car même avec des sondages favorables, François Bayrou risque bien de passer à l'as une fois encore. Son opportunisme a marqué les mémoires et les esprits. En être conscient lui évitera une déception de plus et ce, même au cas où le sérieux de Dominique de Villepin persistait à être mis en doute...

    *http://portevoix.blog.tdg.ch/archive/2012/02/01/parrainag...