08/02/2012

La rue et la mort

Sur mon blog http://voix.blog.tdg.ch/, un commentaire a été déposé par Philippe Brennetot, qui se conclut par des terme qui choquent.

Dans quel monde sommes nous ?Quand un jour la vie bascule... On compte de 85 000 à 100 000 SDF en France. La rue devient le couloir de la mort.

La mort qui sévit dans la rue n'est pas toujours celle de faits d'armes ou d'agressions. Lorsque le crime en est absent, c'est que le mal y est plus diffus.

Personne n'est à l'abri du pouvoir qui s'exerce soudain sur lui et le projette nulle part.

Et ce triste trajet qui finit dans la rue est silencieux et sans éclat. On en parle, certes et bien des associations ou autres fondations y réagissent.

Mais que de dégâts et de ravages causés par ces licenciements et ces abus qui condamnent au déclin de la personne!

La rue n'est pas une fin en soi mais quand rien ne permet plus d'y échapper, la mort qui s'y installe est aussi condamnable que celle qui se trouve à portée de fusil ou d'arme blanche.

 

 

14:55 Publié dans Politique, Politique française, Pouvoirs | Tags : sdf, rue, mort, licenciements | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Le mort des Bastions et ses charognards

 

Huit jours de silence plutôt que de communiquer ont choqué. Mais n'ont pas suffi.

Foin du silence exigé par toute attente de résultat d'autopsie, on communique désormais à tout va sur d'hypothétiques causes ayant entraîné la mort de l'homme des Bastions.

Pour dire quoi?

Rien qui vaille. Mais tout qui excite.

 

 

 

 

 

07/02/2012

Silence de mort

 

Ce silence qui a entouré le décès de l'homme des Bastions n'est pas celui auquel a droit tout défunt, encore moins celui-ci.

Que ce vide de communication ait été dû aux Indignés ou aux pouvoirs locaux en place, il ne relève en aucun cas du respect de la personne, ni de sa famille, ni de la société confrontée tous les jours que sont restés installés les Indignés dans un Parc Public.

Ce silence hurle de lâcheté et heurte.

 

 

 

06/02/2012

Mourir indigné?

 

Décès au camp des indignés de Genève.
Bastion de tous les regards, quel sera celui qui lui sera désormais accordé?
Tant de paradoxes entourent ce mouvement...
Et autant de sdf qui sont venus y chercher des réponses pour s'en voir parfois privés.
Il n'y a pas lieu ici de ferrailler mais nul doute que cette mort va susciter nombre de polémiques.
Condoléances à la famille de cet homme mort d'un froid qu'il laisse au coeur.

 

16:54 Publié dans Air du temps, Economie, société | Tags : mort, froid, indignation, indigné, mouvement, sdf | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

23/01/2012

Poésie ou cynisme?

 

L'être contemple ce qu'il a cru aimer et partager, la vie.

Avec ou sans émoi, c'est selon.

 

 

19/12/2011

Leurres

 

Controversés, ils opèrent.

Pour la bonne cause.

Fausse.

Mais juste pour qui y a engagé foi et salut.

 

 

 

 

12:13 Publié dans Avaries, Pouvoirs, Pratiques, Religions, société | Tags : violences, force, pouvoirs, mort, douleurs, maux, plaies | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

26/12/2010

Avenir


Là ou ailleurs, il se réalise.

Là ou ailleurs, quel sens a-t-il s'il n'en a plus?

 

 

18:55 Publié dans Destins | Tags : avenir, vie, mal, mort | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

10/12/2010

Adversité


Un force adverse s’impose.

En prendre acte ou la nier,

La combattre ou s'y soumettre,

C'est la reconnaître.


Ce n'est pas la changer.


02:14 Publié dans Destins | Tags : vie, mort | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

28/11/2010

Violence

 

Ils t’ont tué.

Ils ont dit qu’il le fallait.

Ca leur a suffi comme explication.

 

 

 

 

00:10 Publié dans Justice, Pouvoirs, Pratiques, société | Tags : violence, force, mort | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

09/11/2010

Doroga

 

J’ai attendu.

Des jours, des heures.

Et puis je les ai suivies, ces femmes.

Dans le noir de la terre et de la nuit

Le pas modéré par la charge

D’un parent, d'un conjoint, enfant, mari ou père

Egarés.

Par la loi, le désir ou la force.



 

 

 

23:50 Publié dans Amour, Avaries, Destins, Poésie | Tags : folie, mort | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

15/10/2010


La voix t'a guidé,

égaré,

ton pas l'a suivie.


Il était là, pourtant,

le chemin.


Sur le sol, noir,

ton destin l'a brouillé.



00:44 Publié dans Humeur | Tags : mort, âme | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg