18/01/2016

Face à la terreur

2016-01-16T033111Z_1179621832_GF20000096540_RTRMADP_3_BURKINA-ATTACKS-ConvertImage_0.jpg

Ce que nous vivons, vous le vivrez un jour avait déclaré l'archevêque de Mossoul.

La prédiction était forte. 

A la mesure, aussi, du sort réservé aux Chrétiens d'Orient dont peu se sont vraiment inquiétés.

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2015/06/23/ce-que-nous-vi...

Et puis, la mort a soudain frappé tout près de chez nous sinon chez nous.

On n'a pas peur, on continue comme avant, telles sont les réponses qui ont été le plus souvent apportées aux actes terroristes de ces derniers temps.

Soit et c'est très bien, l'optimisme ou le fatalisme en lieu et place de paranoïa.

Le fait est que la violence aveugle se poursuit.

A Ouagadougou, deux Suisses et trois Français ont trouvé la mort.

En pensée avec leurs proches et leurs familles.