27/05/2016

Bible, Coran...

6a00d83451619c69e201b7c85fb55a970b-800wi.jpg?w=700

Le nouveau Maire d’Oxford est musulman.

Pourquoi pas, après tout, il n’est pas le seul puisque Londres vient d’élire un autre de ses coreligionnaires à la tête de sa Mairie.

Ledit Maire d’Oxford a donc prêté serment sur le Coran.

Ici, à Genève, les élus de notre Conseil d’Etat prêtent serment sur la Bible.

Cela ne semble pas vraiment gêner certains alors même qu’ils se réclament de la laïcité ou, comme l’un d’eux, de l’islam:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/12/10/temp-8e351f3b0...

On se demande, le cas échéant, ce que représentent de telles prestations de serment.

A moins que ces livres ne soient que de circonstances?

Le fait est que dans différents articles qui évoquent cette élection, il est rappelé que depuis 2008, à la municipalité d’Oxford, on ne parle plus de « fêtes de Noël ». On dit « fêtes de la lumière d’hiver ».

http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/3367390/Christmas-...

Alors, Bible, Coran, même combat sinon même référence?