02/05/2016

In memoriam

astakhov.jpg?width=400&height=266&width_format=pixel&height_format=pixel

https://blogs.mediapart.fr/segesta3756/blog/300416/kiev-m...

 

En 2012, le Prix Nobel de la paix a été décerné à l’Union Européenne.

Cette attribution, on s’en souvient, avait suscité nombre de réactions, favorables et moins sinon pas enthousiastes du tout.

A lire ce que Wikipedia énonce des origines de ce Prix pour la paix -traduit en français du testament d’Alfred Nobel*- il devait être décerné à une personne qui aura accompli le plus grand et le meilleur travail pour la fraternité entre nations pour l’abolition ou la réduction des forces armées et pour la tenue et la promotion de congrès pour la paix.

A une personne...

A l’évidence, l’Union Européenne n’en est pas une, de personne. Et non seulement elle n’en est pas une mais elle se comporte sans la moindre considération des personnes.

Combien de décisions n’ont-elles été prises par cette institution, qui n’ont pas tenu compte des peuples qu’elle a soi-disant conduits vers la paix?

L’Union Européenne, Nobel de la paix, par ailleurs, s’est rendue complice de bains de sang non loin de ses frontières.

L’Union Européenne, en ce 2 mai, jour anniversaire du massacre d’Odessa, n’a pas honoré la paix dont le comité Nobel l’a distinguée.

En mémoire des victimes d’une guerre menée au nom de la démocratie, merci de lire avec attention l’article indiqué en lien sous la photo qui illustre ce sujet.

 

http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http%3A%2F%2Fnobelp...

12/08/2015

Pax Americana

pax-americana.jpg

Et voici qu'on a à nouveau droit au relai des doléances relatives aux impossibles dépôts de "candidatures d'opposition anti-Kremlin". 

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/russie-mosc... 

Il serait grand temps de comprendre que le principal et premier parti d'opposition en Russie est le Parti Communiste.

Mais l'admettre empêcherait de répandre tous azimuts combien Vladimir Poutine regrette l'ex Union Soviétique. 

Dans un précédent sujet de ce blog, j'ai cité la phrase qu'il a énoncée et dont on tronque à dessein la deuxième partie. La revoici tant il ne sera jamais vain de la rappeler dans son intégralité:

Celui qui ne regrette pas l’URSS n’as pas de coeur, celui qui souhaite sa restauration n’a pas de tête.

Quand est-ce que l'Union Européenne comprendra à quel point sa politique vis-à-vis de la Russie la prétérite elle-même?

Quand réalisera-t-elle que le volume des échanges commerciaux entre les Etats-Unis et la Russie ont augmenté l'an dernier alors que les sanctions prises à l'encontre de la Russie -sans aucune base juridique reconnue par le droit international- divisent de plus en plus ses pays membres?

Quant à prétendre que la Russie serait une menace, il serait temps de s'intéresser à ce sondage lancé par les Etats-Unis eux-mêmes dans 65 pays du monde et auprès de 64.000 personnes.

Le résultat est sans appel.

Et vu ses commanditaires, il sera bien difficile de dire qu'il aurait été falsifié par le Kremlin...

http://www.lepoint.fr/insolite/le-pays-qui-menace-le-plus...

 

 

31/01/2015

"Nous citoyens de Russie..."

10943643_945179198826783_27738808891534075_o.jpg

 

Le texte que je reproduis ci-dessous a déjà été lu par près deux mille personnes.

Ecrit en russe par Oleg Odintsovsky, il a été traduit dans de nombreuses langues et diffusé dans autant de pays.

Il m'a été transmis et j'ai proposé de le partager sur mon blog, le voici:

 

Chers Européens,

Nous, citoyens de Russie, de plus de cent nationalités, de différentes confessions, races, croyances, orientations politiques, idéologiques, sexuelles et de tout le reste, nous voulons nous adresser à vous directement, sans confier ce texte aux politiciens et aux médias, car nous croyons le moment venu de parler sans intermédiaires.

Nous constatons avec une vive préoccupation que la situation en Ukraine a engendré la plus grave crise politique en Europe depuis la guerre froide.

Les dirigeants des États et des alliances militaires, pour la première fois depuis des décennies, n'excluent pas la possibilité d’une guerre sur notre continent, ce qui signifierait la mort de millions de personnes, de nos enfants, de nos parents et de nos proches. C’est une folie absolue que de voir nos peuples se laisser aller à la guerre et ne nous laisser que le rôle de figurants et d'observateurs.

Nous pensons que le moment est venu, pour les gens, de prendre leur destin en mains. Des politiciens irresponsables, des phobies de guerre froide, des blocs militaires, des armes de destruction massive, des bases militaires et des armées font surgir la menace de nouveaux conflits en Europe.

Nous sommes convaincus qu'aucun des peuples d'Europe ne veut la guerre. Il n'y a aucune raison ni de conditions à ce que des différends entre politiciens et des problèmes géopolitiques ne conduisent à de nouveaux troubles pour nos peuples. Si vos médias vous disent le contraire, s’ils essaient de vous convaincre que quelqu'un en Russie pense autrement, voulant envahir n'importe quel territoire ou asservir d'autres peuples, ce ne sont que des mensonges pour vous faire accepter des sanctions ou d'autres formes de pression sur la Russie.

Personne en Russie ne veut de conflit avec l'Europe, aucun citoyen de Russie n'est hostile aux Européens, aucune nation européenne ne devrait se sentir menacée par la Russie. Nos vœux concernant des minorités russes en Europe ne passent pas au-delà des conventions européennes et des principes fondamentaux des droits de l'homme.

Nous ne voulons que des garanties fondamentales pour notre sécurité, alors que notre nation a subi de multiples agressions venant de l'Europe au cours des deux derniers siècles. Or ce désir naturel n'a rien à voir avec une menace contre d'autres États. Nous ne voulons pour nous que des garanties de paix.

Nous demandons instamment à tous les gens lucides de l’Europe d'influencer les autorités de leurs pays, de faire cesser la diffusion de slogans militants et provocateurs, de ne pas céder aux mensonges des politiciens et des médias sur la «menace russe»,d' inviter les autorités au dialogue et à la recherche de solutions mutuellement acceptables au nom d'une Europe unie et calme.

Le temps des peuples d'Europe est arrivé. Ensemble, nous devons créer des structures nouvelles et des mécanismes pour la paix et la sécurité, pour assurer la résolution pacifique de tous les différends et le respect des droits de l’homme et des peuples.

Donnez une chance à la paix!


01:52 Publié dans Air du temps, Avaries, Culture, Destins, Etats-Unis, Europe, Humanité, Russie, société, Ukraine | Tags : russie, europe, guerre, paix | Lien permanent | Commentaires (69) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg