11/04/2016

"Le Temps" se démarque

premiere-visite-de-bachar-al-assad-a-l-etranger-depuis-2011_3271705_800x400.jpg?v=1

Tout arrive!

Voici que  Le Temps , anciennement appelé quotidien suisse de référence, publie deux articles faisant montre de sens critique face à la déferlante papers qui a suivi la reprise de Palmyre par l'armée syrienne.

Car à la grande réserve observée par nombre de nos médias sur la perle du désert arrachée aux djihadistes, a suivi le vacarme de Panama et de ses papiers dévoilés en feuilleton quotidien.

Il est donc important de relever que Le Temps publie des articles tels que ceux mentionnés ci-dessous.

Car par rapport à la Russie, citée dans le deuxième article indiqué en référence, on a connu ce journal dans de moins bonnes dispositions.

Encore une fois, libre à chacune et à chacun de suivre sa ligne éditoriale et ce d'autant qu'elle n'est pas financée par les deniers publics. 

Mais justement, que ce journal affiche des points de vue moins orientés que certaines de nos chaînes d'information publique est à signaler.

Tandis que la cruauté de certains groupes armés n'est plus à démontrer, s'obstiner à refuser de saluer l'effort consenti par la Russie pour les combattre est se rendre complice de crimes contre l'humanité.

https://www.letemps.ch/opinions/2016/04/08/panama-papers-...

http://www.letemps.ch/opinions/2016/04/10/vive-assad

 

 

04/04/2016

Où est le scandale?

Capture d’écran 2016-04-04 à 16.52.40.png

Nos medias aiment les révélations

Surtout, quand elles ont de quoi choquer qui a encore un reste sinon un zeste de morale.

Et si, de surcroît,  elles permettent de viser les présidents de deux pays qui viennent de remporter une victoire en arrachant Palmyre aux mains de monstres, lesdites révélations sont de première importance.

Au diable, femmes et enfants dont les ossements ont été retrouvés dans les charniers non loin du site libéré.

Depuis le temps que nos courageux journalistes investiguent, risquent leur place sinon leur peau pour nous dire "la vérité", les voici enfin consacrés!

Il ne s'agit pas, ici, de prétendre que tel ou tel serait blanc comme neige. Il s'agit juste de saisir le sens de ces attaques.

La Russie, pour ne pas la nommer, a l'immense outrecuidance de ne pas se plier au diktat états-uniens.

La Russie, comme on le sait, est gouvernée par un président dont autant de spécialistes nous apprennent chaque jour ou peu s'en faut, ce qu'il en est.

La Syrie, avec le soutien de la Russie, vient de retrouver sa perle du désert.

Mais c'en est trop, justement.

Alors puisque les révélations semblent être à l'ordre du jour, en voici à lire au bas de cet article:

http://fr.awdnews.com/politique/les-dirigeants-occidentau...

 

Sujet paru en page 11 de l'édition papier de La Tribune de Genève du 6 avril 2016 sous le titre: « Nos médias aiment les révélations » 

Bikini, Panama papers, cherchez l'erreur...

wwo1-1024x577.png

Voici, indiqués au bas de ce sujet, deux articles à lire en entier. 

Dans le premier, ce qui est évoqué ne fait pas souvent, sinon jamais, la une de nos médias.

Dans le second, ce qui est énoncé l'est sous forme de révélation.

A la lecture de ces deux articles, on mesure la préoccupation de l'auteur du premier d'entre eux.

Car si le second article vise un public important, le premier, lui, a moins de chances de le toucher.

Après cela, on comprend comment l'opinion publique est travaillée.

Le coup de la fuite ou du scoop créée la surprise et mobilise l'attention.

Pendant ce temps-là, la violence dont fait part l'auteur du premier article a de beaux jours encore devant elle...

http://partage-le.com/2016/04/une-guerre-mondiale-a-comme...

http://www.tdg.ch/economie/argent-cache-adresses-suisse/s...