patrimoine

  • Notre-Dame ... et les experts

    Imprimer Pin it!

    Ce réseau si social qui modère selon les signalements qu’il reçoit d’internautes qui considèrent telle ou telle publication comme véhiculant des contenus abusifs, offre aussi d’autres opportunités plus réjouissantes.

    Par exemple, la découverte de cet article qui nous apprend que 1170 conservateurs, architectes, professeurs et autres personnes de divers milieux culturels du monde entier s’adressent au Président de la République française dans une tribune publiée en exclusivité par Le Figaro.

    Emmanuel Macron y est appelé à la prudence tandis que celui-ci veut faire passer une loi d’exception pour la restauration de Notre-Dame en faisant fi des procédures existantes.

    Une telle démarche de la part d’autant de personnalités est à souligner, ce d’autant que nombre d’entre elles sortent de leur devoir de réserve.

    A ce propos, je vous invite à lire cet article très explicite qui rappelle que ce n’est pas le recours à la lettre ouverte qui est rare, mais  le nombre et la qualité des signataires.

    A suivre...

  • La France de la haine et de la culture

    Imprimer Pin it!

     

    Aperçu de la France contemporaine.

    Monument bafoué, langue massacrée, la France s'affiche et le monde contemple sa manière de cultiver son patrimoine. 

     

    556711_500960816655888_1376449205_n.jpg

    Pour le reste, les attaques qui ont visé le journaliste Frédéric Haziza, ont été contrées par toute sortes de personnalités politiques et c'est bien ainsi.

    Dommage que la Ministre de la Culture se soit tristement illustrée par un premier tweet, suivi d'un deuxième pour arriver enfin à la version définitive et officielle.

    On dira que c'est l'intention qui compte, oui, bien sûr et que son soutien apporté à Frédéric Haziza doit être considéré avant tout.

    Cependant, de la part d'une Ministre de la Culture, on aurait osé espérer meilleure défense et illustration de la langue française. Son message en aurait été d'autant mieux reçu et se serait ainsi épargné les réactions qui l'ont suivi.

    Le respect des citoyens passe aussi par le respect de leur langue.

    995955_600292073349597_1507670390_n.jpg

    Un peu plus tard, face aux réactions du réseau, le tweet est rectifité: 

    https://twitter.com/aurelifil/status/364034443767328768