pauvreté

  • Damas 2007-2012

    Imprimer Pin it!

     

    Que lire sur cette photo?

    Le sort d'une petite fille au hasard des rues?

    Non.

    Cette image a été prise par un photographe syrien de 27 ans, Wasim Kheir Beik, lauréat du Prix de la meilleure photo de presse arabe 2007, attribué par l’Union des Agences  Arabes à l’agence de presse syrienne SANA.

    Et sur le site, alterinfo/ Education et travail*, on découvre le message qu'a voulu faire passer ce jeune homme: Je veux démontrer qu’un être humain peut vaincre la pauvreté grâce à la volonté et au travail.

    Idéaliste ou non, l'appel est net.

    Cinq ans après que cette photo a été prise dans les rues de Damas, qui serait en mesure de savoir ce que sont devenus la volonté et le travail de cet enfant pour vaincre sa pauvreté?

     

     

    804073-984183.jpg?v=1290018633

     

  • TF1 et les nouveaux pauvres

    Imprimer Pin it!

     

    Une video précédée et suivie de pub, normal diront certains.

    Peut-être. Mais est-il impossible de choisir les publicités diffusées avant ou après un sujet?

    Car on suit celui sur les nouveaux pauvres, traité par Claire Chazal et puis juste après, on a un spot publicitaire qui met en relief le précédent sujet de manière criante.

    Alors bien sûr que privilégiés et défavorisés se côtoient dans toute société mais là, les images le démontrent avec une évidence qui bouscule ou renforce ce regard compatissant porté par Claire Chazal sur la pauvreté de nos jours.

    Et on s'interroge.

    Car ce sont de telles réalités qu'il ne reste plus qu'à trouver les manières les plus décentes de les traiter, faute de mieux.

     

    http://videos.tf1.fr/jt-we/des-nouveaux-pauvres-victimes-de-la-crise-6846463.html?xtor=EPR-1-500217[--4346--%209h00%20L'info%20-%20TF1%20News%2072117]-20111128-[EMV%20LINKNAME]-146285935@1-20111128090000

  • Un mal, un destin

    Imprimer Pin it!

     

    Il est des destins qu'un mal-être détruit ou exalte.

    Banal. Et pourtant à vivre.

    Quand tout s'offre, gloire, réussite et éclat et que le mal sévit à l'intérieur de soi, rien ne s'y oppose.

    Pauvre, riche, digne ou indigne, il frappe à l'aveugle.

    Alors, se battre pour des conditions existentielles meilleures, bien sûr qu'il le faut.

    Mais oublier que la lutte contre soi est la plus risquée à mener, cela jamais.

    Car le mal de l'être n'intéresse personne. Pis, ne résiste le plus souvent à personne.

  • Hiver

    Imprimer Pin it!

     

    On a évoqué un printemps arabe.

    Le titre d'un article paru sur le site du grand quotidien français Libération.fr questionne un éventuel été israélien*.

    Quel automne attend quelle nouvelle région du globe?

    L'hiver, assurément, connaît les siens. Et les retrouvera.

    Des êtres ici et là de par le monde dont tout est régulièrement énoncé. En vain?

     

    *http://billets.blog.tdg.ch/archive/2011/08/02/liberation-fr.html