24/06/2018

Juste un peu nationaliste, pas comme d'autres qui font honte à l’Union Européenne!

Capture d’écran 2018-06-24 à 16.49.14.png

On sait de longue date combien sont hypocrites nombre de prises de position énoncées par telle ou telle instance. On le sait si bien que de plus en plus de citoyennes et de citoyens ne se mobilisent plus tandis qu’on les y appelle.

On le constate, entre autre, aux minables scores réalisés après chaque scrutin proposé.

Voici un bel exemple de ce monde politique, hexagonal en l’occurrence, qui ne cesse de s’en prendre à telle mouvance ou parti nationaliste sinon fasciste.

Le 11 juin dernier, le co-fondateur du parti social-nationaliste d’Ukraine a été reçu à l’Assemblée Nationale et au Sénat. Certes, il l’a été en tant que Président du parlement (Rada) ukrainien.

L'homme n’en demeure pas moins connu pour son nationalisme, pour son antisémitisme et pour ses relations avec les milieux néo-nazis et fascistes ukrainiens.

Olivier Berruyer, qui tient le site Les Crises duquel a été prise la capture d’écran qui illustre ce sujet, avait prévenu de cette visite.

Je vous invite à lire l’ensemble de son article pour y découvrir ce qu’il en a été des honneurs rendus par la France à cette personnalité politique qui préside la Rada (parlement) ukrainienne.

Il est vrai, néanmoins, qu’il est bien plus aisé de conspuer une Russie qui compterait, dans les tribunes de ses stades, tant d’adeptes du nazisme alors que c'est par millions que ce régime a fait tomber les siennes et les siens.

Quant à la Crimée dont il est énoncé par ce grand humaniste qui préside le parlement ukrainien, qu’elle sera récupérée par son pays, il risque de se heurter à quelques résistance.

Pour rappel, voici ce que répondent la plus grande partie des Criméens quand on leur parle de cet avenir qui leur serait réservé.

 

28/07/2013

PMA pour tous, plus belle la vie.

 

Après le mariage pour tous, voici venu le temps de la PMA pour tous.

Inutile de rappeler qu'il était bien sûr hors de question, lors du vote à l'Assemblée Nationale de la loi Taubira, de lier PMA  -procréation médicalement assistée- au mariage pour tous.

Non, il n'était question que d'amour.

Pour tous.

Et d'adoption. Pour tous aussi.

Or voici que quatre sénateurs socialistes viennent de déposer une proposition de loi au Sénat visant à modifier un article de loi.*

Le but de leur démarche est d'ouvrir la procréation médicalement assistée à tous.

Le 28 janvier dernier, Najat Vallaud Belkacem appelait déjà à modifier l'appellation de l'acte:

Se pose même la question de la dénomination de l’acte. On parle d’une assistance médicale  à la procréation et donc certains vous disent que cela doit répondre à des situations de stérilité médicales quand le fait d’être en couple homosexuel est une situation de stérilité sociale.**

Pour le reste et en matière de subtilités ou autres acrobaties du genre, Le Figaro révèle qu'un questionnaire bien particulier a été envoyé en toute discrétion par l'Académie de médecine aux gynécologues ...

Pas belle la vie?

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/23/01016-...

http://www.senat.fr/leg/ppl12-786.html

** http://lelab.europe1.fr/t/pour-najat-vallaud-belkacem-le-...



20:43 Publié dans Air du temps, Amour, Politique, Politique française, Pouvoirs, Pratiques, société | Tags : pma, sénat, loi, nvb | Lien permanent | Commentaires (27) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg