solitude

  • Cette femme, ce soir...

    Imprimer Pin it!

    Assise sur les marches d’une berge qui borde le lac Léman, des fils d’argent parsemaient sa chevelure châtain foncé.

    De son être entier émanait une expression indéfinissable.

    Engoncée dans une jupe de cuir marron et un haut en mousseline et résille noire, elle n’avait rien de provocant. Mais sa présence parmi les badauds avait quelque chose d’insolite.

    Que vivait-elle, impossible de le savoir. Se dégageaient d'elle résignation et détermination en même temps.

    A quoi?

    Poser la question, c'est ouvrir la boîte de Pandore de tant d’existences qui s’accomplissent on ne sait comment, bien loin, en tous les cas, de ce qui s’énonce de discours altruistes et de déclarations solennelles. 

  • Hiver

    Imprimer Pin it!

     

    On a évoqué un printemps arabe.

    Le titre d'un article paru sur le site du grand quotidien français Libération.fr questionne un éventuel été israélien*.

    Quel automne attend quelle nouvelle région du globe?

    L'hiver, assurément, connaît les siens. Et les retrouvera.

    Des êtres ici et là de par le monde dont tout est régulièrement énoncé. En vain?

     

    *http://billets.blog.tdg.ch/archive/2011/08/02/liberation-fr.html

  • Vain

    Imprimer Pin it!

     

    Elle avançait.

    A l’aveugle.

    A l’entour

    Seul le vide

    Se rappellerait

    Sa déchéance

    Sans sollicitude



  • Seul

    Imprimer Pin it!

     

    La rue est vide

    Son coeur?

    Il ne le sait plus.

     

    Que la Terre tourne!

    Demain?

    Il l'aura oubliée.