27/03/2016

"Back in URSS"

51CCSXGg31L._SX355_BO1,204,203,200_.jpg

Dans cet ouvrage, composé de 28 chapitres qui s'articulent en quatre parties, Ira de Puiff ne vise pas l'exhaustivité. 

Elle y évoque la Russie des siens, celle de son enfance et de sa jeunesse.

Vu ainsi de l'intérieur, sans prétention ni complaisance, son pays d'origine se révèle bien au-delà des habituels clichés dont ne nous épargnent pas même nombre de spécialistes.

A travers son récit, Ira de Puiff livre un témoignage personnel. Poignant, parfois, il donne au lecteur de découvrir nombre d'aspects de la vie quotidienne soviétique et postsoviétique.

Le récit du putsch de Moscou, en août 1991 y est raconté tel que l'a connu Ira, de même que les bouleversements qui ont touché ses compatriotes.

Back in URSS a été publié une première fois en France en 2011. Il est désormais aussi disponible chez Libranova:

http://www.amazon.fr/Back-URSS-Ira-Puiff-ebook/dp/B01DDXW...

 

14:14 Publié dans Destins, Littérature, Pouvoirs, Pratiques, Russie, société | Tags : urss, russie, mémoire | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

08/08/2015

#pasdamalgame

Poutine-de-Frédéric-Pons1.jpg

On connaît la formule surtout depuis que l'Etat Islamique ou Daesch ou Isis ou tout autre groupement terroriste frappent au nom de l'Islam.

Mais pasdamalgame aurait-il soudain vocation à se limiter au seul Islam à ne pas confondre avec un autre?

Non, bien sûr, dans ce cas, merci aux amateurs du pasdamalgame de prendre conscience que la Russie actuelle n'est pas l'Union Soviétique.

Or combien de fois ne cherche-t-on à faire comprendre à qui le veut bien que l'une est l'équivalent de l'autre?

Preuve à l'appui, on se fend d'une citation dont on omet, bien sûr, de préciser qu'elle a été amputée de moitié.

Puisque tout le monde croit savoir combien le Président de l'actuelle Fédération de Russie regretterait l'URSS, voici ce qu'il en a dit:

Celui qui ne regrette pas l’URSS n’as pas de coeur, celui qui souhaite sa restauration n’a pas de tête.

Frédéric Pons, dans son ouvrage en photo ci-dessus, dresse un portrait du président russe que les amateurs du pasdamalgame seraient bien inspirés de lire pour rester fidèles à leur credo.

 

08/04/2013

La Dame de Fer et L'Etoile rouge

 

Parmi les hommages rendus à  Margaret Thatcher, certains rappellent l'origine du surnom qui a contribué à façonner sa réputation.

La Dame de Fer  doit son origine  à  L'Etoile rougejournal soviétique, qui le lui attribue en janvier 1976.

Le journal ne manque pas de le rappeler dans un de ses articles, mentionnant le fait que le surnom na pas vexé Margaret Thatcher mais qu'elle l'a pris avec le sourire.

 

http://www.redstar.ru/index.php/component/k2/item/8482-br...

 

21:13 Publié dans Medias, Politique | Tags : thatcher, dame de fer, krasnaja zvezda, urss | Lien permanent | Commentaires (64) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

30/11/2011

La fille de Staline

 

Svetlana Iossifovna Allilouïeva était connue aussi sous le nom de Lana Peters.

Née à Moscou en 1926, elle vient de mourir dans le Wisconsin, état du Middle West des Etats-Unis.

Seule fille de Joseph Staline, elle était issue d'un second mariage avec Nadejda Allilouïeva-Staline.

Il a été écrit de celle-ci, qu'elle s'était suicidée, Svetlana était alors âgée de 6 ans quand elle a perdu sa mère.

Sa vie a été mouvementée, déchirée autant sur le plan affectif que géographique.

Svetlana a été mariée trois fois et a eu trois enfants de ses maris successifs. Un fils et deux filles.

En 1967, elle fuit l'URSS et demande l'asile politique aux Etats-Unis dont elle obtient la nationalité. En 1984, elle revient en URSS mais regagne les Etats-Unis deux ans plus tard, en 1986.

Svetlana est décédée des suites d'un cancer du côlon dans l'anonymat sinon l'indifférence.

http://www.lefigaro.fr/international/2011/11/29/01003-201...